Escapades et découvertes

01 mars 2020

Le poivre de Kampot, une épice rare chargée d'histoire !

!cid_0A895F41-7D3E-45B5-9754-97CF045A6450 (3)

Surnommé « roi des épices » par Apicius, le poivre fut, pendant des millénaires, synonyme de richesse. Dans les temps anciens, c’était une monnaie d’échange, le symbole d’une valeur sûre. Connu depuis le XIIIe siécle et considéré comme l'un des meilleurs poivres au monde, le poivre de Kampot provient du Piper Negrum, une liane tropicale cultivée de manière écologique dans le Sud du Cambodge sur de petites exploitations et par des fermiers soucieux de leur environnement. 

!cid_7B035EBC-D053-4774-9646-899548831871

Le poivre de Kampot est méticuleusement récolté et trié à la main, puis mis à sécher au soleil

!cid_E1B02C26-7E9D-4C12-AF91-E44FB73C93DC

Le poivre Bio de Kampot est le tout premier produit agricole cambodgien a avoir bénéficié d'une IGP (Indication Géographie Protégée), label qui protège ce poivre depuis le 2 avril 2010. 

!cid_A94F763E-1393-481B-8105-6A789D8DB604 (2)

Ce n'est pas pour rien, car son parfum hors du commun provient, un peu à l'image de nos vins, du terroir exceptionnel du Kampot et du mode de culture pratiqué avec rigueur dans la province.  

!cid_94F28224-E502-4560-9B34-E1DFFA4BEBEE (2)

Le poivre de Kampot possède un parfum fruité, aux notes de poire et de pomme, subtilement mentholé, aux sublimes pointes d'eucalyptus. Il va vite surpasser tous vos autres poivres et, grâce à ses exceptionnelles notes sucrées et florales, il accompagne à merveille les poissons, fruits de mer, légumes, volailles, viandes rouges ou blanches, sauces, desserts, fruits frais ou cuits, foie gras, etc !

Sans oublier les nombreux et divers bienfaits pour la santé, quand il s'agit, comme ici, de bons poivres bien évidement. En effet, les propriétés de la pipérine sont antimicrobiennes, anti-inflammatoires et hépatoprotectrices (protectrices du foie). La pipérine stimule la production d’endorphines ainsi le poivre est recommandé en naturopathie pour lutter contre la dépression, l’anxiété et l’insomnie. 

En association avec le curcuma, le poivre permet une absorption 20 fois supérieure du curcuma qui, sans la présence du poivre, est rapidement éliminé par l’organisme. Ainsi la pipérine améliore l’efficacité antiseptique, antibactérienne et surtout anti-inflammatoire du curcuma.

Comme chez tous les poivres, on retrouve le noir, le rouge et le blanc :

*Le poivre noir de Kampot est la baie arrivée presque à maturité, il est puissant et subtil à la fois. Au goût profond et intense, les spécialistes lui trouvent des notes fleuries avec une touche d'eucalyptus et de menthe fraîche. 

POIVRE_de_KAMPOT_IGP_noir_Piper_nigrum

*Le poivre rouge de Kampot est le fruit à pleine maturité où son écorce devient rouge. Il est moyennement piquant, il reste néanmoins très subtilement parfumé. Il possède des nuances fruitées et fleuries marquées par un fort goût de citron. C'est une excellente alternative au poivre rouge de Pondichéry, lui aussi réputé chez les poivres indiens pour sa qualité exceptionnelle. 

POIVRE_de_KAMPOT_IGP_rouge_Piper_nigrum

*Le poivre blanc de Kampot est en fait du poivre rouge qu'on a débarrassé de sa péricarpe. Il se rapproche du poivre noir mais en moins piquant et irritant. Il possède des saveurs très délicates d’agrumes, de sous bois et d’herbes fraîches. 

POIVRE_de_KAMPOT_IGP_blanche_Piper_nigrum

Désormais, chaque jour et dans le monde entier, des chefs rivalisent d’inventivités dans l’utilisation de baies, de sels et de plantes aromatiques pour magnifier les mets les plus divers. D’ailleurs n’est-il pas vrai que, dans leur ensemble, les épices sont à la cuisine ce que la ponctuation est à l’écriture ?

Pour Pascal Losch, véritable épicurien en la matière, c'est la qualité qui prime sur toutes autres considérations et c'est d'ailleurs ce qui explique la perfection des poivres de Kampot et des riz du Cambodge qui sont distribués par Eurizia

!cid_68C6B221-F9C7-4638-AF5D-F1B8D11E2793 (2)

Plus d'informations sur EURIZIA :

https://www.eurizia.fr/12-poivre-de-kampot

Voir aussi l'édition de printemps du magazine « GOURMANDISES » sur : https://asso-gourmandisesetgourmets.com/ 

GOURMANDISES_COUV_n14_PRINTEMPS_2020

CARTE_de_VISITE_GOURMANDISES_web

OCI_logo_et_medaille_et_BEST_OF_GASTRONOMY_medaille_sur_chemise_ (2)

 

Posté par Escapetdecouv à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


17 février 2020

LE BŒUF DE PÂQUES DE BARAQUEVILLE

GOURMANDISES_COUV_14_PRINTEMPS_2020_2eme

Aujourd’hui, la réappropriation des bonnes viandes par les consommateurs contemporains s’explique par le développement de filières de qualité française exemplaire qui reconnectent la viande à son passé, à ses représentations historiques et grâce à une production respectueuse de l’environnement dans nos campagnes. 

Véritable festival de cannes, le fleuron des agriculteurs régionaux se donne ici rendez-vous en compagnie de leurs plus beaux animaux, telles que les Aubracs, les Limousines ou les Charolaises, pas peu fiers de pouvoir exposer durant 48h le fruit de plusieurs années d'un patient travail, d'une sélection rigoureuse et d'attention de tous les instants pour produire ces bêtes aux qualités gustatives tant appréciées !

BARAQUEVILLE_eleveurs_de_bovins

BARAQUEVILLE_emblemes_sur_blouson

Chacun comprendra donc mieux le succès de certains événements comme le traditionnel et incontournable Bœuf de Pâques de Baraqueville qui va fêter cette année sa 22e édition les 27 et 28 mars 2020, en Aveyron et toujours sous la direction de Jackye Sérieys, la très sympathique et efficace présidente en exercice de l’association Bœuf de Pâques de Baraqueville. 

BARAQUEVILLE_installation_des_bovins

En 2018, le concours d’animaux de boucherie de Baraqueville a d’ailleurs été classé plus beau concours de France pour l’exceptionnelle qualité de ses bovins par les professionnels de la filière. C’est une reconnaissance méritée pour l’ensemble des éleveurs qui participent toujours plus nombreux à ce rendez-vous très prisé. 

BARAQUEVILLE_vue_generale_des_stalles

À l’occasion de ce concours 2020, plus de 400 animaux des races allaitantes et croisés de la région seront réunis à l’espace Raymond-Lacombe mettant à l’honneur de manière indéniable le professionnalisme et le sérieux du monde de l’élevage, sous le regard friand d’un public adepte de ce genre de belle rencontre et ravis de constater l’excellent travail des éleveurs réalisé en faveur du bien-être animal et du respect de l’environnement.

Le premier matin du concours et, dès les premières lueurs du jour, toute l’activité du foirail est axée sur l’accueil des animaux qui doit impérativement être terminé à 8 h 30.

Dès que les bovins ont été installés à leur place attitrée, chaque éleveur s’affaire alors à la toilette minutieuse de ses bêtes dans un va et vient ininterrompu d’étrilles, de brosses, de savons, de seaux d’eau et autres onguents. 

BARAQUEVILLE_nettoyage_des_bovins__

BARAQUEVILLE_Francois_Issolan_nettoyant_une-genisse

À partir de 7 h 30, chacun peut s’attabler pour déguster le copieux et convivial petit-déjeuner préparé et servi par les jeunes bouchers du CFA qui feront également des démonstrations de découpe et de dégustation de viande pendant les deux jours de l’événement. 

BARAQUEVILLE_repas_du_matin

La visite du jury !

Le concours de Baraqueville s’inscrit dans le cadre des concours nationaux d’animaux de boucherie de haute qualité et chaque juré fait preuve d’un engagement extrêmement sérieux, même si cela est avant tout une histoire de passion. 

BARAQUEVILLE_Les_six_meilleures_genisses_selectionnees_pour_la_vente_aux_encheres

Ce concours bovin rassemble des animaux racés dont les vaches et les génisses sont réparties chacune dans leur race et par groupe de 8 à 10 selon leur date de naissance. Les premières de chaque section composeront la barre d’honneur avec les futures championnes. 

BARAQUEVILLE_Les_membres_du_jury

Pose_des_rubans_sur_la_Limousine_classee_premiere

Les membres du jury venus de toute la France, sont des éleveurs, commerçants en bestiaux, acheteurs, jeunes agricultures. Leur rôle est de classer les animaux de chaque section en fonction de leur qualité bouchère, en examinant scrupuleusement chaque animal, jusqu’à pincer la peau de celui-ci pour déceler ses propriétés organoleptiques. 

BARAQUEVILLE_selection_des_genisses_notation_des_juges_pincements_de_la_peau

Ensuite, les premières vaches de chaque section, sont regroupées pour permettre au jury de désigner finalement la meilleure Vache et la meilleure Génisse du concours.

Chaque animal primé reçoit alors une plaque commémorative de l’événement et un diplôme, des éléments précieux et honorifiques qui le suivront jusque sur l’étal de la boucherie pour mettre en valeur cette viande de qualité et le travail d’éleveurs passionnés. 

BOVIN_SELECTIONNE_A_BARAQUEVILLE_Genisse_Aubrac_de_l_eleveur_Jean_Luc_Bergounhe_EARL_La_Gineze_achetee_par_Claude_Azemar_a_Rodez

La vente aux enchères !

Puis vient le moment tant attendu de la vente aux enchères des bêtes les mieux primées et l’engouement pour cet événement est véritablement le reflet de la qualité de la filière bovine régionale que le Bœuf de Pâques de Baraqueville met en lumière depuis 22 ans. Rappelons ici que l’élevage bovin est une composante indispensable à la valorisation des territoires ruraux où des éleveurs consciencieux travaillent dans le respect de leurs animaux et de l’environnement, avec un souci constant de qualité et de traçabilité. 

BARAQUEVILLE_vente_aux_encheres_des_betes_primees__

BARAQUEVILLE_vente_aux_encheres_des_betes_primees_vue_generale

Les lauréats de l’année 2019

Meilleur animal, une génisse Limousine : Élevage Froment de Marcillac-Vallon, adjugée pour le magasin Leclerc de Millau ;

Meilleure Aubrac : EARL de la Gineze à Bariac, adjugée pour la boucherie Azémar à Rodez, par ailleurs 1er prix de la boucherie artisanale 2019 ;

Meilleure Limousine : Costes Serge de la Capelle Balaguier, achetée par SOCOPA pour un magasin Monoprix à Paris ;

Meilleure Charolaise : Andrieu Nicolas de Manhac, adjugée pour le magasin Leclerc de Millau ;

Meilleure Blonde d’Aquitaine : EARL Saint-Cisv de Cazères, adjugée à la société Cadars pour le magasin Super U de Pignan (34);

Meilleure croisée : Sudries Christophe de Ledergues, adjugée pour le magasin Super U de Roujan (34) ;

Meilleur bœuf : Costes Serge de la Capelle-Balaguier, adjugé pour le magasin Intermarché de Viviez près de Decazeville.

Le bœuf a été adjugé 10,40 €/kg/carcasse et les génisses ont été négociées entre 15 et 16 €/kg/carcasse, avec un record pour la championne avec 17,60 euros/kg/carcasse.

Jacqueline Serieys vient de recevoir la médaille de l’Ordre du Mérite Agricole des mains de Jean-Yves Renard, président de la Fédération Nationale des Concours d’Animaux de Boucherie sous le regard attendri de Gérard Baud.

Jaqueline_SERIEYS_decoree_du_MERITE_AGRICOLE

Laurent Froment, éleveur à Marcillac (12) de la championne du concours : une génisse Limousine présentée ici avec cinq bêtes sélectionnées. 

BARAQUEVILLE_Laurent_FROMENT_eleveur_a_Marcillac_12_de_la_genisse_Limousine_championne_du_concours

Dans la boucherie Azémar de Rodez, le fils Lucas présente une magnifique côte de bœuf d’une bête primée à Baraqueville. Mathieu Bertacco pose dans sa boucherie de Saint-Étienne-de-Tulmont (82) avec un superbe carré d’entrecôte d’une bête également primée à Baraqueville.

Boucherie_AZEMAR_Lucas_Azemar_a_RODEZ_et_Matthieu_Bertacco

Le concours de cuisiniers amateurs !

Parmi les nombreuses animations, le concours culinaire « Top des chefs aveyronnais » animé par Gérard Baud et accompagné par les chefs étoilés Michel Truchon et Nicole Fagegaltier, a rassemblé le samedi, de 8 h 30 à 10 h, six cuisiniers amateurs qui devaient concocter un plat chaud avec la Poire comme pièce de viande et un assortiment commun de légumes.

Après 1 h 30 d’épreuve, jurés, public et organisateurs furent agréablement surpris de constater la qualité et le niveau des recettes présentées.

BARAQUEVILLE_Concours_culinaire

Classées 1ère ex equo :

1 Caroline : Poire de bœuf marinée, sauce asiatique, réduction balsamique, pommes de terre
« Palets du Ségal »

2 Marion : Poire de bœuf à la ficelle aux légumes de saison, choux, carottes et beurre de pot au feu

Classée 3ème :

3 Florence : Poire de bœuf grillée, échalotes confites et carottes glacées

Classées 4ème ex equo :

4 Géraldine : Poire de bœuf grillée et son accompagnement d’alliacées : tatin d’oignon et choux, paillasson de poireaux, oignons, carottes et pomme de terre

5 Sylvie : Brochette de Poire de bœuf grillée mayonnaise au citron et gingembre

6 Florian : Poire de bœuf sauce aigre douce, pommes fondantes au Laguiole, carottes confites.

BARAQUEVILLE_Gerard_Baud_et_une-genisse

BARAQUEVILLE_Philippe_et_une_genisse_primeee

Voici donc un véritable événement, réussi chaque année grâce aux partenaires réunis autour de Jackye Sérieys !

GOURMANDISES_14_PRINTEMPS_2020_sponsors_BARAQUEVILLE

Consulter aussi toutes les infos du magazine « GOURMANDISES » sur lhttps://asso-gourmandisesetgourmets.com/

CARTE_de_VISITE_GOURMANDISES_web

OCI_logo_et_medaille_et_BEST_OF_GASTRONOMY_medaille_sur_chemise_ (2)

Posté par Escapetdecouv à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 février 2020

Déguster les produits « Sud de France » à Montauban !

Francoise_Bonnefous_et_boite_de_macarons

Ce samedi 1er février 2020, d'excellents et divers produits « Sud de France » étaient à découvrir et à goûter à la Maison de la Région de Tarn-et-Garonne à Montauban. 

LogoSDF-Origine-Q-vect

Sous l'égide de la Région Occitanie, de la Maison de la Région de Tarn-et-Garonne et de l’Agence Régionale de Développement Économique, tout un chacun pouvait assister à ce savoureux événement et déguster gratuitement, de 9h à 14h, les meilleurs produits du terroir.

Une occasion exceptionnelle de dialoguer et d'échanger avec des producteurs locaux passionnés par leurs produits et de découvrir la marque « Sud de France » mise en place par la Région Occitanie en 2006 pour valoriser, soutenir et promouvoir les vins et les produits agroalimentaires de qualité, rattachés à un territoire et à une culture. Aujourd'hui la marque Sud de France regroupe plus de 2 000 entreprises adhérentes et compte plus de 10 000 références de produits originaux élaborés dans le respect des traditions et des recettes ancestrales.

Malgré un début de matinée pluvieuse, les gourmands et les gourmets étaient au rendez-vous et ce sont plus de 600 personnes qui sont venues émoustiller leurs papilles grâce aux délices proposés par les14 producteurs tarn-et-garonnais présents, heureux et fiers de proposer à la dégustation leurs produits labellisés « Sud de France ». Ces savoureuses bouchées furent également très appréciées par les deux sympathiques députés du Tarn-et-Garonne, mesdames Sylvia Pinel et Valérie Rabault, mais aussi par Francine Debiais, présidente de l'ADT 82.

Ainsi, du foie gras à l'ail, des jus de fruits aux biscuits, des spiritueux aux fromages, des viandes grillées au miel, des macarons de Lauzerte aux plats préparés bio, il y en avait pour tous les goûts et à remarquer l'air ravi des visiteurs nul doute que les plaisirs gustatifs étaient au rendez-vous, avec, par exemple :

ALINEA TOP ALLIANCE de Beaumont de Lomagne : ail, oignons, échalotes présentés par Aliette Dupuy, Terre Blanque à Lamothe-Cumont ; 

SALON_SUD_DE_FRANCE_Stand_de_ALINEA_TOP_ALLIANCE_

BOWS DISTILLERIE de Montauban : spiritueux fabriqués avec des céréales et produits locaux (Gin, Whisky, Absinthe) 

SALON_SUD_DE_FRANCE_Stand_de_BOWS_DISTILLERIE_a_Montauban

DOMAINE Le ROC et ses vins de Fronton ;

SALON_SUD_DE_FRANCE_Stand_de_DOMAINE_LE_ROC

FRENCH FRUIT LOVERS de Moissac : nouvelle variété de prune en frais, jus et (Lovita) 

SALON_SUD_DE_FRANCE_Stand_de_FRENCH_FRUIT_LOVERS_a_Moissac

LA FERME COEUR DE VACHE à Castanet : fromages (Petits cœurs, Camem'coeur, fromages à tartiner aux fines herbes et figues/noix) 

SALON_SUD_DE_FRANCE_Stand_de_LA_FERME_COEUR_DE_VACHE_a_Castanet

LA FERME DU RAMIER de Montauban : fromage de vaches (différentes tomes) 

SALON_SUD_DE_FRANCE_Stand_de_LA_FERME_DU_RAMIER_a_Montauban

LE RUCHER DE LAURIOL de Montech : miel et ses dérivés ; 

SALON_SUD_DE_FRANCE_Stand_du_RUCHER_DE_LAURIOL

LES JUSTICIERS DU GOÛT de Montauban : plats préparés-snacking bio ; 

SALON_SUD_DE_FRANCE_Stand_des_JUSTICIERS_DU_GOUT_a_Montauban

LES RIVES DE L’AVEYRON d’Albias : jus de fruits produits avec les fruits du verger dont 2 ont reçu une médaille d'or au Salon de l'Agriculture à Paris ; 

SALON_SUD_DE_FRANCE_Stand_des_RIVES_DE_L_AVEYRON

MAISON BONNEFOUS : les macarons de Lauzerte, reportage intégral à découvrir dans le N° d'hiver 2019/2020 du magazine « GOURMANDISES » ; 

https://asso-gourmandisesetgourmets.com/

À découvrir aussi via le lien ci-dessous :

http://www.escapetdecouv.com/archives/2019/10/21/37729333.html

GOURMANDISES_n13_MACARONS_de_LAUZERTE

MAISON COURNILLE de Caussade : gâteaux-biscuits (Le Jacquou, les coucougnettes des anges, Le Secret de Maître Cornille) ; 

SALON_SUD_DE_FRANCE_Stand_de_la_MAISON_COURNILLE_a_Caussade

MICOULEAU de Beaumont de Lomagne : foies gras ; 

SALON_SUD_DE_FRANCE_Stand_de_MICOULEAU

VIANDES OCCITANES de Montauban : viandes grillées (bœuf, veau, agneau, porc, volailles) 

SALON_SUD_DE_FRANCE_Stand_des_VIANDES_OCCITANES_a_Montauban

Sans oublier la maison ALBAFRUIT de Moissac avec ses pommes (Envy et Jazz), kiwis, raisins et melons ou encore les fruits sous vide (pommes, prunes, pruneaux et noix) des établissement FRUGAM de Montauban...

Alors, consommer Sud de France c’est être sûr de participer au développement de l’économie locale, tout en agissant pour améliorer le revenu des agriculteurs en valorisant des produits respectueux d'une charte de qualité.

Choisir Sud de France c’est soutenir l’économie d'une région qui agit en faveur de l'environnement.

Maison de la Région

20 Place Prax Paris

82000 MONTAUBAN

Tél. 05 61 39 69 82

Retrouver les produits Sud de France et consulter aussi toutes les infos du magazine « GOURMANDISES » sur le site :

https://asso-gourmandisesetgourmets.com/

Et sur l'Ordre Culinaire International :

http://ordreculinaire.com/calendar.php

CARTE_de_VISITE_GOURMANDISES_web

OCI_logo_et_medaille_et_BEST_OF_GASTRONOMY_medaille_sur_chemise_ (2)

Trophee_BOG_fond_noir

 

22 décembre 2019

La poule au pot, réjouissances culinaires à Pau !

POULE_AU_POT_par_Quentin_Maysou_L_Interprete_a_Pau_64halo

L'histoire a commencé le 13 décembre 1553 lors de la naissance de Henri de Bourbon, fils de Jeanne d'Albret et d'Antoine de Bourbon, futur roi de Navarre sous le nom de Henri III, devenu roi de France sous le nom de Henri IV, avant d'être malheureusement assassiné à Paris le 14 mai 1610. 

Portrait_d_Henri_IV

À sa naissance, Henri aurait été baptisé avec une gousse d'ail frottée sur ses lèvres et quelques gouttes du vin de Jurançon versées sur sa langue afin d’élever le jeune prince à la béarnaise et non mollement à la française comme le souhaitait son grand-père Henri d’Albret, roi de Navarre au XVIe siècle. Grâce à un sens politique aigu, Henri IV dit « Henri le Grand » a su instaurer la paix après trois décennies de guerre civile et, pour ses sujets, il a incarné un modèle idéal de monarque, en étant tout à la fois soucieux des affaires de l'État et amateur des plaisirs.

Quand le 20 décembre 1599, Henri IV reçut le duc de Savoie à Fontainebleau, le roi prompt dans ses réparties répliqua à ce dernier, lors d'un entretien animé : « je ferai qu’il n’y aura point de laboureur en mon Royaume qui n’ait moyen d’avoir une poule dans son pot tous les dimanches...». 

Henry_IV_et_la_poule_au_pot

La légende de la poule au pot était née et, 407 ans plus tard, en 2006 à la mi-décembre, ce plat généreux, traditionnel et historique est devenu un incontournable sur toutes les bonnes tables de la cité paloise et des environs. 

AFFICHES_POULE_AU_POT

En 2019 et durant une semaine autour du 13 décembre, 54 restaurateurs ont participé à l’événement en proposant aux gourmands et gourmets la célèbre poule farcie. Ce sont ainsi quelques 20 000 assiettes qui ont été servies dans toute la ville de Pau et sa région, un savoureux banquet d’anniversaire pour célébrer Henri de Navarre aussi surnommé le « Vert Galant », un sobriquet fort bien mérité pour ce roi intrépide qui proclamait fièrement à qui voulait bien l'entendre : « Je fais la guerre, je fais l’amour et je bâtis ».

Aujourd'hui et fort heureusement à l'instar des halles de Pau, les marchés béarnais regorgent toujours des meilleurs produits de terroir pour concocter la mythique recette, sans compter les conseils prodigués à plaisir par les producteurs locaux pour sa réalisation.

Pour mitonner comme il se doit une excellente poule au pot, il est impératif de disposer d'une belle poule fermière d'une centaine de jours, élevée au grain et en plein air afin d'accuser au moins deux kilos de poids sur la balance. La volaille sera tout d'abord généreusement farcie avec un mélange composé de ses abats, de mie de pain, de morceaux d'une barde de bon jambon et parfois d’œuf. Ensuite, la poule sera cuite avec les légumes du pot au feu, soit : poireaux, carottes, navets, chou vert, céleri en branche, rutabagas, oignons cloutés de clous de girofle, bouquet garni, sel, poivre ou mieux piment béarnais. 

POULE_AU_POT_par_Quentin_Maysou_L_Interprete_a_Pau_64_halo (2)

Après 2 h 30 de cuisson à petit bouillon, on sert traditionnellement ce mets savoureux accompagné de ses légumes, mais aussi de riz, d'une sauce tomate au piment du Béarn et d'une onctueuse sauce blanche composée de beurre, farine, bouillon de poule, jaune d'œuf et crème fraîche. Cette poule au pot est un vrai délice que l'on peut servir invariablement et, selon les goûts, avec un vin blanc ou un vin rouge. Sans oublier le succulent bouillon de poule, qui fut, durant les siècles passés, un reconstituant idéal servi aux malades.

Alors, pour déguster une poule au pot digne de ce nom dans la capitale de la Navarre, si nombre d'adresses sont incontournables, certaines brillent par une réputation intacte depuis des décennies, comme « Chez Olive » ou au « Au Fin Gourmet » :

« Chez Olive », où aujourd’hui c'est toujours la famille Heuga qui est à la manœuvre avec Serge au fourneaux, Didier et Françoise en salle 

PAU_CHEZ_OLIVE_Francoise_Serge_et_Didier_Heuga

dans une maison classée du XIIe siècle, au cœur du quartier historique. 

PAU_CHEZ_OLIVE_exterieur

Cet établissement fut créé en 1947 par leur grand-père Olivier Heuga surnommé Olive dans la résistance et c'est son épouse Yvonne qui a créée sa recette de la poule au pot en 1961. 

PAU_CHEZ_OLIVE_Serge_Heuga_devant_ses_fourneaux

POULE_AU_POT_le_chou_dans_le_bouillon_et_la_sauceblanche_par_Serge_Heuga_CHEZ_OLIVE_a_Pau

Avec une savoureuse cuisine néo-traditionnelle constamment réalisée à l'aide de produits frais et régionaux, ce très convivial restaurant propose une belle carte de vins aux 80 références et, toute l'année, cette savoureuse poule au pot qui fait notamment l'excellente réputation de cette vénérable institution. 

PAU_CHEZ_OLIVE_Serge_Heuga_et_sa_poule_au_pot

« Chez Olive », les plats sont plus que généreux et les tables souvent prises d’assaut ; aussi est-il prudent de réserver, mais la patience vaut le détour car ici la poule au pot n'a pas volé sa réputation, elle est aussi copieuse que délicieuse !

POULE_AU_POT_par_Serge_Heuga_CHEZ_OLIVE_a_Pau_64

POULE_AU_POT_dressee_sur_une_assiette_par_Serge_Heuga_CHEZ_OLIVE_a_Pau

« Au Fin Gourmet », à l'origine café Triep repris par leurs parents Clément et Noémie en 1958, l’établissement est cédé en 1981 à Patrick et Christian qui feront entièrement rénover Le Fin Gourmet en 1997. 

PAU_AU_FIN_GOURMET_salle_de_restaurant

Là encore c'est donc une belle affaire de famille béarnaise qui se perpétue, les Ithurriague

PAU_AU_FIN_GOURMET_famille_Ithurriague_Laurent_Isabelle_Christian_Brigitte_et_Patrick

avec Laurent et sa brigade en cuisine, Patrick l’aîné à la pâtisserie, Isabelle, Christian, Brigitte pour assurer le service dans les salles du restaurant gastronomique « Au Fin Gourmet » et du bistro « Anaïak » (frères en basque). 

CAFE_ANAIAK_Maison_Ithurriague_facade

CAFE_ANAIAK_le_restaurant

Remarquablement bien situé au pied du funiculaire de Pau, le Fin Gourmet jouit d'un décor particulièrement bucolique dans son pavillon belle Époque agréablement ouvert sur l’extérieur, en lisière du Bois-Louis, grâce à d'immenses baies vitrées. Dans un autre esprit, plutôt Art déco, mais tout aussi convivial et chaleureux la brasserie « Anaïak » propose une généreuse cuisine bistronomique aussi traditionnelle qu'inventive avec une carte et des menus savamment renouvelés et faisant appel aux meilleurs producteurs régionaux pour les légumes et les viandes, sans oublier les poissons frais venus directement de Saint-Jean-de-Luz. 

Laurent_Ithurriague_cuisinant_la_poule_au_pot_AU_FIN_GOURMET_a_Pau_

Ici aussi la tradition est immuable et, bien évidemment, la Poule au Pot s'affiche annuellement à la carte mais les frères Ithurriague cultivent la modernité et les poules sont ici désossées, la chair, la farce et les légumes sont minutieusement assemblés dans un boudin qui cuit doucement pendant 2 heures à l’ancienne dans un bouillon de volaille aux légumes. 

POULE_AU_POT_cuisant_dans_son_bouillon_par_Laurent_Ithuriague_AU_FIN_GOURMET_a_Pau_64

POULE_AU_POT_par_Laurent_Ithuriague_AU_FIN_GOURMET_a_Pau_64

Laurent_Ithurriague_et_sa_poule_au_pot_AU_FIN_GOURMET_a_Pau

Cette technique en ballottine permet une cuisson plus homogène, pour un service à l'assiette plus régulier, presque épuré mais toujours aussi copieux avec les légumes, la farce, la sauce suprême, la sauce à la tomate, le bol de bouillon et celui de riz. 

POULE_AU_POT_servie_dans_l_assiette_par_Laurent_Ithuriague_AU_FIN_GOURMET_a_Pau_64

Dans un tout autre style et seulement ouvert depuis l'été 2019, « L'Interprète » de Quentin et Pauline Maysou est une belle adresse coup de cœur en centre-ville de Pau. 

PAU_L_INTERPRETE_salle_du_restaurant

Dans un cadre élégant, soigné et reposant, les becs fin de tous horizons aiment à savourer des produits frais, mis en valeur avec inspiration dans les assiettes de ce jeune chef perpétuellement inventif et amoureux des bons produits. L'excellence de ses mets est due à la précision des cuissons de chaque ingrédient, en passant par la parfaite maîtrise des jus et des sauces, la justesse des assaisonnements, l’originalité des accompagnements et enfin les excellents accords mets et vins grâce à une cave particulièrement bien fournie. 

PAU_L_INTERPRETE_salle_du_restaurant_cave

La cuisine de Quentin Maysou c’est donc bien de l’art culinaire et son esprit perpétuellement créatif lui a permis immédiatement de participer à la semaine de la poule au pot en revisitant la recette de celle-ci à sa manière. 

PAU_L_INTERPRETE_Quentin_Maysou

Dans les cuisines de « L'Interprète », les suprêmes des volailles sont cuits sous vide afin de leur conserver tout leur moelleux, la chair et les abats sont utilisés pour réaliser une farce fine des plus délicieuse. 

PAU_L_INTERPRETE_Quentin_Maysou_en_cuisine

PAU_L_INTERPRETE_chou_farci_en_ballotin

Bouillon_de_POULE_AU_POT_fregola_sarda_et_legumes_d_hiver_toasts-_de_foies_de_volaillle_par_Quentin_Mayzou_L_Interprete_a_Pau_

POULE_AU_POT_le_blanc_poche_la_cuisse_en_farce_aix_chanterelles_legumes_d_hiver_et_son_risotto_vearnais_au_Jurancon_sec_et_tome_de_brebis_de_la_vallee_d_Aspe_et_la_farce_roulee_da,s_une_feuille_de_chou_par_Quentin_Maysou_L_Interprete_a_Pau_

Les légumes cuits al dente sont savoureux à souhait, la sauce blanche subtilement en accord avec l'ensemble des ingrédients, le toast au foie de volaille un régal et le risotto crémeux au fromage de brebis donne à ce mets des saveurs jubilatoires. Enfin, le vin blanc, « L’Inattendu » du Clos du Gravillas en Minervois, judicieusement choisi par Pauline et servi pour l'occasion est venu sublimer le tout.

Pour prolonger un séjour gourmand inoubliable à Pau, rien de tel que de faire halte à la Villa Navarre

PAU_VILLA_NAVARRE_facade

une très imposante demeure du XIX siècle, édifiée entre 1865 et 1870 par Auguste Guillemin et superbement reconvertie en hôtel restaurant de charme au milieu d’un parc de plus de deux hectares, véritable écrin de verdure à deux pas du centre ville et exposé plein Sud avec une vue imprenable sur la chaîne des Pyrénées. L'hôtel Villa Navarre compte d'ailleurs parmi les demeures remarquables du patrimoine local et reste un témoin vivant de l'époque où Pau était une ville anglaise au cœur du Béarn et des Pyrénées Atlantiques. Avec ses 30 chambres spacieuses,

PAU_VILLA_NAVARRE_suite_Beigbeder_les_fenetres

PAU_VILLA_NAVARRE_suite_Beigbeder_le_lit

ses salles à mangers et salons dotés de magnifiques boiseries,

PAU_VILLA_NAVARRE_la_bibliotheque_restaurant

PAU_VILLA_NAVARRE_la_salle_de_banquet_

sa piscine intérieure avec jacuzzi, sauna et hammam, 

PAU_VILLA_NAVARRE_la_piscine_interieure

voici donc un lieu idéal pour le repos de l'âme, du corps et de l'esprit.

Qui plus est, la cuisine du chef étoilé Stéphane Carrade met chaque jour en émoi les papilles de ses convives grâce à ses savoureuses recettes systématiquement servies dans des plats à partager afin d'accentuer l'esprit de convivialité voulu ici par Stéphane. 

PAU_VILLA_NAVARRE_Stephane_Carrade_et_sa_poule_au_pot

Il en va ainsi de la tortillas

Tortillas_aux_piquillos_et_magret_de_CANARD_seche_par_Serge_Carrade_La_Villa_Navarre_a_Pau

du foie gras sauce daube et ses pommes

FOIE_GRAS_poele_aux_zestes_de_citron_vert_pommes_Rubinettes_a_la_Manzana_sauce_daube_par_Stephane_CARRADE-La_Villa_Navarre_a_Pau

des coquilles Saint-Jacques aux ravioles de boudin noir et œufs de poissons

Noix_de_SAINT_JACQUES_poelees_aux_oeufs_de_TRUITE_sauce_coquillages_et_ravioles_au_Boudin_bearnais_par_Stephane_Carrade_La_Villla_Navarre_a_Pau

des lentilles aux lardons, anguilles fumées et petits cèpes du pays,

ANGUILLE_fumee_aux_lentilles_champignons_a_la_grecque_beurre_noisette_note_de_balsamique_par_Stephane_Carrade_La_Villa_Navarre_a_Pau

du délicieux gâteau de crêpes au Grand Marnier,

Gateau_de_CREPERES_au_Grand_Marnier_fruits_confits_choucous_de_noisettes_par_Stephane_Carrade_La_Villa_Navarre_a_Pau

des merveilles au piment d'Espelette pour accompagner le café...

MERVEILLES_au_piment_Malnou_par_Stephane_Carrade_La_Villa_Navarre_a_Pau

Sans oublier, bien évidemment, la poule au pot servie ici en mode pantagruélique 

POULE_AU_POT_par_Stephane_Carrade_La_Villa_Navarre_a_Pau_64_halo

et avec les meilleurs volailles de chez Cyrille Biraben 

Cyril_BIRABEN_portrait (2)

que l'on retrouve immanquablement dans les immenses et très accueillantes halles de la ville de Pau

PAU_La_Halle_vue_generale

Bref, la semaine de la poule au pot à Pau mérite bien tous les superlatifs, les chefs ont du talent, les produits du terroir sont excellents, partout la convivialité est de mise et l'accueil chaleureux des Béarnais n'est pas un vain mot. Il est donc vivement recommandé aux adeptes des plaisirs culinaires de faire halte en décembre dans la capitale de la Navarre où les accords mets et vins autour de la poule au pot raviront sans conteste les palais des fines gueules les plus exigeantes.

Et comme le disait fort bien ce bon vivant qu'était le roi Henri IV : « Bonne cuisine et bon vin, c’est le paradis sur terre » !!!

Philippe Ploquin et Françoise Peuriot pour le magazine « GOURMANDISES » !

Pour tous renseignements :

PAU PYRÉNÉES TOURISME

Place Royale - 64000 Pau

Tél: 05 59 27 27 08

Consulter aussi toutes les infos du magazine « GOURMANDISES » sur le site :

http://www.asso-gourmandisesetgourmets.com/ 

CARTE_de_VISITE_GOURMANDISES_web

OCI_logo_et_medaille_et_BEST_OF_GASTRONOMY_medaille_sur_chemise_ (2)

 

21 décembre 2019

Les savoureuses côtes de bœufs maturées par Maître Fred !

Cotes_de_BOEUF_race_Limousine_maturee_60-jours_90-jours_130_jours

Une viande dite maturée est, à la base, un produit de très grande qualité dont le processus de maturation est plus long que la moyenne, supérieur à 15 jours, ce qui permet d'obtenir un mets extrêmement goûteux et d'une rare tendreté.

La maturation est un principe qui consiste à faire reposer certains morceaux de viande sur l'os, dans une chambre froide à + 2 °C et selon une hygrométrie très précise, pendant un laps de temps déterminé et c'est lors de cette lente transformation du muscle en viande, que va se modifier la couleur, s'affiner le goût et la texture de celle-ci.

Pour réussir parfaitement un tel vieillissement, les bouchers, comme Maître Fred

Frederic_Burgalat_et_deux_cotes_de_boeuf_maturees

choisissent systématiquement les meilleurs morceaux, suffisamment pourvus de bon gras et bien persillés à l'instar des côtes de bœuf, entrecôtes, faux filets, aloyau, issus bien évidement de races réputées pour la qualité bouchère de leurs viandes comme le Charolais, la Limousine, l’Aubrac, le Black Angus, le bœuf de Galice, le boeuf Wagyu... Ils les laissent s'affiner tranquillement, bien au-delà des 15 jours conventionnels, durant 4 semaines minimum et jusqu'à plusieurs mois.

La viande devient alors particulièrement goûteuse, elle développe de subtils arômes et son extrême tendreté est un plaisir gustatif sans pareil.

Mais attention, il ne faut jamais oublier que, pour produire une bonne viande, elle ne peut provenir que des meilleurs bovins nés et élevés à la campagne dans des conditions de salubrité optimale, en plein air, dans des prairies saines et en laissant tout simplement le temps au temps de faire son œuvre. Bien évidement, sans l'utilisation d'ignobles produits chimiques et autres pesticides répandus dans les pâturages, tout autant nocifs pour les animaux que pour les hommes.

Pour la réalisation de ce reportage, Maître Fred nous a reçus à la « Boucherie du Tescou », en présence du très sympathique Jean-Louis Belot, éleveur voisin à Beauvais-sur-Tescou dans le Tarn. 

Frederic_Burgalat_et_Jean_Louis_Belot

Il nous a présenté trois carrés de côtes de bœuf provenant justement du GAEC Belot et Fils avec :

La viande d’une Limousine de 7 ans, maturée 60 jours ;

Cote_de_BOEUF_race_Limousine_maturee_60-jours

La viande d’une Limousine de 8 ans, maturée 90 jours ; 

Cote_de_BOEUF_race_Limousine_maturee_90-jours

La viande d’une Limousine de 12 ans, maturée 130 jours.

Cote_de_BOEUF_race_Limousine_maturee_130-jours

Ces bêtes ont été amoureusement et patiemment élevées durant de longues années par la famille Belot sur leur ferme de 110 hectares, uniquement nourries à l'aide d'aliments produits sur l'exploitation avec du bon foin de prairie et de la luzerne mais aussi du blé, de l'orge et du maïs concassés. C'est seulement au prix de ce long travail que l'on peut, encore de nos jours, savourer ces excellentes viandes françaises que l'on doit préserver à tout prix et non ces ersatz venus des pays de l'Est, du Canada ou des États-Unis qui n’ont de viande que le nom et que des lobbys peu scrupuleux tentent d'imposer dans notre pays, uniquement motivés par l’appât du gain et non respectueux de la santé de leurs concitoyens.

Le temps de la cuisson venue, il est nécessaire de sortir la viande du réfrigérateur plusieurs heures avant cette opération. Puis il faut, pour commencer, légèrement huiler la côte de bœuf et bien la saisir dans une poêle très chaude, 3 à 4 minutes de chaque côté, afin de bien croûter la viande en surface (réaction de Maillard). Cette opération terminée, il est impératif de passer à la cuisson, au four préchauffé à 180°c durant 8 à 10 minutes pour une cuisson bleue ou 12 à 14 minutes pour une cuisson saignante. Ensuite et c'est très important, il est indispensable de lui accorder un temps de détente de 8 à 10 minutes au chaud.

Enfin, l'heure de passer à table est arrivée et c'est alors le moment de trancher et de déguster ce mets de choix qui devra être, juste à ce moment là, assaisonner de fleur de sel et d'une mignonnette de poivre, comme le « Malabar vert de l'inde » qui convient parfaitement aux viandes rouges. Pour la boisson, le choix d'un bon vin rouge est vaste, mais pour l'occasion, avec une splendide côte de bœuf maturée 130 jours, nous avons sélectionné : « Un Châteauneuf du Pape, Domaine de La Côte de l'Ange », « Le Cahors, Clos Triguedina, cuvée Probus de Jean-Luc Baldès », « Le Saint-Émilion Grand Cru, Château Guadet, de la famille Lignac »

Vins_accompagnant_les_viandes_maturees_CHATEAUNEUF_DU_PAPE_PROBUS_CHATEAU_GUADET

Voilà, tout est dit, si ce n'est que, pour les plus gourmands, une sauce bordelaise ou béarnaise accompagneront aussi à merveille cette succulente pièce de viande, sauces faites maison bien évidement.

Alors, comme Antonin Carême s'exprimait en ces termes : « La bonne chère et le bon vin réjouissent le cœur du gastronome », soyons curieux de tout, la France est un véritable Pays de Cocagne puisque chaque région regorge de délicieux produits propices à ravir toutes les papilles. Mangeons et buvons français, c'est un acte civique qui permet aux agriculteurs et vignerons de mieux produire et de mieux vivre de leur activité.

Qu'on se le dise !!!

Philippe Ploquin - Magazine "GOURMANDISES"

La Boucherie du Tescou

154 zone artisanale la, Mathieu Rivière,

81630 Beauvais-sur-Tescou

Tél: 05 63 53 93 14

Voir la sauce bordelaise par Gérard Baud !

À découvrir en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://www.youtube.com/watch?v=GVMHaQaAf5c

Consulter aussi toutes les infos du magazine « GOURMANDISES » sur le site :

http://www.asso-gourmandisesetgourmets.com/  

CARTE_de_VISITE_GOURMANDISES_web

OCI_logo_et_medaille_et_BEST_OF_GASTRONOMY_medaille_sur_chemise_ (2)


26 octobre 2019

Best of Gastronomie, ambassadeur des maîtres du goût et des valeurs culinaires !

 

Medaille_Best_of_Gastronomie 2

Avec comme logo une poignée de main distinctement affichée sur les médailles, le Pin's et le trophée, « Best of Gastronomie » affiche clairement l'esprit de fraternité qui anime ses membres et ses équipes dans lesquelles sont bannies toutes considérations religieuse, politique et raciale.

Trophee_BOG_fond_noir

Tromninoscope

Créé depuis plus de 5 ans à l’initiative de Georges Grunenwald

!cid_2675F740-EC08-46A5-9A6B-5BB9461EB36C (2)

« Best of Gastronomie » compte aujourd'hui plus de 100 000 membres cumulés sur les réseaux sociaux et sa page Facebook et capitalise jusqu’à 5 millions de vues par mois sur Instagram.

Avec plus de 100 pays représentés, « Best of Gastronomie » est un label exceptionnel de qualité pour les professionnels de la gastronomie avec, pour ambition, de dépasser les 200 ambassadeurs pour être encore plus représentatif des maîtres du goût et plus proche des consommateurs à la recherche des bonnes adresses gastronomiques !

GOURMANDISES_n13_BEST_OF_GASTRONOMIE

« Best of Gastronomie » dispose d’ambassadeurs en France, à l'étranger et par métier : Maîtres Boulangers, Restauration de collectivités, Presse gastronomique, Tables diplomatiques...

À ce jour, « Best of Gastronomie », c’est aussi 2 centres de formation, en Jordanie et à Haïti.

Pour solliciter l'adhésion à « Best of Gastronomie » et obtenir sa médaille de reconnaissance culinaire, la demande doit être adressée par courrier au Président de l'institution accompagnée d'une lettre de motivation et de répondre aux questions suivantes :
1. Nombre d’années d’expérience ?
2. Poste actuel et nom du restaurant ?
3. Diplômes déjà obtenus dans l'univers culinaire ?

Après étude rigoureuse de chaque dossier et sous réserve d'acceptation, une médaille d'or ou d'argent est attribuée aux professionnels avérés de la gastronomie, en bronze pour les gourmets qui prennent l'engagement de soutenir « Best of Gastronomie » avec des références culinaires certaines.

Voici également la nouvelle Broche Collector de « Best of Gastronomie », un Pin's (de 20 mm de diamètre), symbole de l'appartenance à cette institution dédié au patrimoine culinaire. Mais, attention, cet insigne n'est en aucun cas un gadget publicitaire, puisque seuls les ambassadeurs et les membres accrédités de « Best of Gastronomie » vont avoir la possibilité de le recevoir en exclusivité et le droit de le porter à la boutonnière en signe distinctif et honorifique de leur adhésion aux valeurs épicuriennes de l'académie qui nous rassemble. 

PIN_S_Best_Of_Gastronomie

Pour tous compléments d'informations, contacter Georges Grunenwald :

Siège social : 1, rue de Dietwiller – 684400 HABSHEIM

grunenwald.georges@gmail.com

Alors, vive la gastronomie, longue vie à « Best of Gastronomie », à ses engagements et à ses valeurs, comme l'exprimait si bien Samuel Chamberlain avec ces mots : « Le bel art de la gastronomie est un art chaleureux. Il dépasse la barrière du langage, fait des amis parmi les gens civilisés et réchauffe le cœur » !

Partenaire de « Best of Gastronomie » et ambassadeur pour la presse gastronomique, consulter aussi toutes les infos du magazine « GOURMANDISES » sur le site :

https://asso-gourmandisesetgourmets.com/

Philippe Ploquin 

Medaille_Best_of_Gastronomie_PP_avec_ruban

OCI_logo_et_medaille_et_BEST_OF_GASTRONOMY_medaille_sur_chemise_ (2)

CARTE_de_VISITE_GOURMANDISES_web

 

24 octobre 2019

Château d'Yquem 1891, un millésime exceptionnel !

Chateau_d_Yquem_1891_etiquette

L'histoire débute en 1453 lorsque les rois de France cèdent Yquem à la famille Sauvage. Puis, en 1785, Joséphine de Sauvage épouse le comte Louis-Amédée de Lur-Saluces, la légende du plus célèbre des vins va naître de cette union. 

Chateau_d_Yquem_1891_colleret

Véritable joyau de la viticulture française, il est l'objet de toute les convoitises, ainsi en 1999 l'emblématique Bernard Arnault et son puissant groupe LVMH deviennent les heureux propriétaires de ce trésor qui est le seul Premier Cru Supérieur Classé de Sauternes et du Barsac.

Ce vin d’une complexité exemplaire est issu de l’association des cépages Sauvignon et Sémillon. Il est considéré comme un véritable nectar car sa production est de seulement 8 hectolitres à l’hectare, soit environ un verre de vin par pied de vigne.

Le nom de château d'Yquem symbolise à lui seul la légende du vin et ses bouteilles aux reflets d'or font rêver les collectionneurs du monde entier. À ce propos, rappelons ici que le 17 avril 2008, une bouteille de Château d'Yquem 1892 a été vendue par Sotheby’s au prix de 55 125 $ soit 49 862,05 Euros. En 1859, la renommée de Château d'Yquem est telle que le Grand Duc de Russie Constantin Pavlovitch, frère du Tsar, fait l'acquisition d'une barrique de 1847 pour la somme colossale de 20 000 francs or. Il est vrai que château d'Yquem est depuis toujours, un mythe, un rêve, une source d’inspiration merveilleuse pour ce vin subtil, extraordinairement équilibré, frais, élégant alliant, à nul autre pareil, harmonie et puissance.

Contrairement à la plupart des vins blancs qui déclinent avec le temps, les bouteilles de Château d'Yquem se bonifient au fil des ans. En effet, la quantité de sucres résiduels, combinés à l’acidité naturelle des raisins, joue le rôle de conservateur et empêche le vin de se dégrader. 

Chateau_d_Yquem_1891_bouteille_sur_fond

Concernant ce millésime extraordinaire de 1891, contrôlé par Château d'Yquem en 1999, nous sommes bien face à un incroyable Sauternes avec sa robe couleur ambre sombre qui a perdu sa « Part des anges » durant ses128 ans de vieillissement. On imagine dans ce vin liquoreux des senteurs de miel, d'agrumes confits, de figues et de cannelle. Bref, une richesse aromatique hors du commun, qui faisait dire à Frédéric Dard : « Après une gorgée d'Yquem, les instants qui suivent sont toujours d'Yquem ».

Pour toutes informations complémentaires concernant ce trésors ou pour toute proposition d'acquisition, contacter le magazine « GOURMANDISES », exclusivement par Courriel, sur :

gourmandises.mag@orange.fr

Reportage intégral à découvrir dans la prochaine édition d'hiver de « GOURMANDISES ».

Consulter toutes les infos du magazine « GOURMANDISES » sur le site :

https://asso-gourmandisesetgourmets.com/

CARTE_de_VISITE_GOURMANDISES_web

 

Posté par Escapetdecouv à 22:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 octobre 2019

Les macarons de Lauzerte, labellisés Sud de France !

 

Francoise_Bonnefous_et_boite_de_macarons

Pour les gourmands et les gourmets, rien n’est plus savoureusement agréable que de pousser la porte de l’alléchante charcuterie de la famille Bonnefous, sise dans la bastide de Lauzerte en Tarn-et-Garonne et prisée notamment par Gérard Baud de TF1

Famille_BONNEFOUS_et_Gerard_BAUD

Dans cette illustre enseigne, tout est fait maison et l’on vient de fort loin pour découvrir les trésors gourmands que cette talentueuse lignée de maîtres artisans élabore passionnément au fil des ans à l'instar de ses très savoureux macarons, dont elle détient le secret de la recette originale. Cette pâtisserie est fabriquée depuis l’époque médiévale et sa renommée remonte au XIe siècle sous le règne de Raymond IV, comte de Toulouse, qui se faisait livrer tous les jours par ses cavaliers cette gourmandise artisanale.

Malgré son apparence rustique et craquelée, 

6_MACARONS_en_GP

le macaron de Lauzerte, toujours intégralement fabriqué à la main, 

fabrication_des_macarons_disposition_sur_les_plaques

fabrication_des_macarons_moulage_du_melange_1

possède un cœur moelleux, plein de douceur et aux saveurs subtils, et sa recette secrète est rigoureusement protégée par la famille Bonnefous qui a malgré tout accepté de nous révéler les noms de trois ingrédients parmi tant d'autres, à savoir l'amande, le blanc d’œuf, le sucre... 

LAUZERTE_marcarons

Véritable plaisir gourmand, le macaron de Lauzerte vient d'ailleurs d'obtenir le précieux label « Sud de France »

LogoSDF-Origine-Q-vect

une reconnaissance largement méritée pour cette savoureuse friandise ancestrale à la délicate saveur d'amande à déguster sans modération, par exemple pour accompagner une excellente tasse de café ou de thé.

Expédiés dans toutes les régions de France et à l'étranger, les macarons de Lauzerte sont très joliment conditionnés en coffret de 6, 12, 24 ou 36 pièces : un véritable cadeau gourmand pour les fêtes de fin d'année. 

MACARONS_presentation_ds_boites

Voici donc une incontournable caverne d’Ali Baba gastronomique qui mérite tous les détours pour découvrir bien d'autres mets savoureux concoctés amoureusement par Françoise Bonnefous comme la tourte au saumon et épinards, l’exceptionnel foie gras mi-cuit, le sublime friton de canard, le magistral pâté en croûte truffé... 

Francoise_BONNEFOUS_presentant_un_pate_en_croute_au_foie_gras_et_aux_truffes

PATE_EN_CROUTE_au_foie_gras_et-aux_truffes_coupe_par_Francoise_Bonnefous

Et encore, le saumon en belle vue

BONNEFOUS_Saumon_027

le jambon persillé, la terrine Normande en croûte, la terrine de canard aux noisettes et liqueur de noisettes, 

BONNEFOUS_TERRINES_magret_filet_mignon_canard

l'exceptionnel Saint-Honoré, etc.

SAINT_HONORE

Bref, une adresse gourmande à découvrir, à redécouvrir et à recommander sans modération !

Charcuterie Bonnefous

Jacques_et_Francoise_BONNEFOUS

Faubourg d’Auriac

9 route de Moissac

82110 Lauzerte

Tél. 05 63 94 66 44

http://www.macarondelauzerte.com  

Consulter aussi toutes les infos duGOURMANDISES » sur le site :

https://asso-gourmandisesetgourmets.com

Et sur l'Ordre Culinaire International :

http://ordreculinaire.com/calendar.php 

 

CARTE_de_VISITE_GOURMANDISES_web

 

 

29 septembre 2019

Toques et Porcelaine : le bon, le beau et la convivialité au cœur de Limoges !

 

TOQUES_ET_PORCELAINE_panneau_lumineux_2019

Si la France est bien le pays des arts de la table, Limoges en est incontestablement sa capitale grâce à l'événement bisannuel « Toques et Porcelaine », qui s'est déroulé les 20, 21 et 22 septembre 2019 pour sa 8ème édition.

En effet durant 3 jours, le centre historique de la cité limougeaude est devenu le rendez-vous de grands chefs cuisiniers associés aux maîtres porcelainiers de cette ville d'art et d'histoire, fondée par les Romains vers l'an 10 avant notre ère sous le nom d'Augustoritum.

Classée à juste raison « Ville créative de l’Unesco » depuis 2017, la capitale de la porcelaine a une nouvelle fois proposé à 30 000 visiteurs de savoureuses rencontres entre produits culinaires d’excellences et arts de la table d'exceptions, tout au long d’une méridienne parsemée d'accueillants chalets en bois occupés par des chefs et des porcelainiers. 

Restaurant_LA_CUISINE_DU_CLOITRE_et_la_PORCELAINE_DEGRENNE

Ateliers_ARQUIE_Jacques_PERGAY_et_Restaurant_LE_LANAUD

L'ensemble était dominé par l'imposant clocher de l'église Saint-Michel des Lions,

LIMOGES_eglise_Saint_MIchel_des_Lions

située à deux pas de la mythique rue de la boucherie et sa succession d'antiques maisons à colombages. 

LIMOGES_rue_de_La_Boucherie

LIMOGES_rue_de_La_Boucherie_enseigne_d_antiquaire

Cette édition 2019 de « Toques et Porcelaine » était placé sous le parrainage de Jacques Chibois, figure emblématique de la gastronomie française et chef étoilé de La Bastide Saint-Antoine à Grasse (06).

À l'occasion de cette 8ème biennale, « Toques et Porcelaine » avait choisi le jeune et truculent chef Juan Arbelaez en qualité d’invité d’honneur. Originaire de Colombie et arrivé à Paris en 2008, Juan Arbelaez fut propulsé sur la scène culinaire médiatique en janvier 2012 grâce sa participation remarquée lors de l'émission Top Chef sur M6.

« Toques et Porcelaine » est sans nul doute un événement incontournable de la vie culturelle limougeaude et, pour cette année 2019, de grands chefs cuisiniers étaient présents à l'instar de : Juan Arbelaez, Emmanuel Bassot, Jacques Chibois, Edouard Chouteau, Vivien Durand, Christophe Felder, Grzegorz Fic, Christiphe Hay, Kevin Kowal, Marianne Ladant, Johanna Le Pape, Flora Mikula, Alain Moreau, Toshitaka Omiya, Didier Palard, Olivier Polla, Guy Queroix, Philippe Redon et Les Toques Blanches du Limousin. 

POTAGER_PARCOURS_GOURMAND_pannneau

Au programme de ces trois jours de la manifestation : Démonstrations et master class, conférences et tables rondes, ateliers concours de pâtisserie, marché de producteurs, brunch pantagruélique, dîner de gala, potager géant, parcours gourmand et, bien évidement, expositions des dernières créations des porcelainiers limougeauds, comme ci-dessous « Animal Fabuleux »

Porcelainier_ANIMAL_FABULEUX

D'autre part, impossible de parler de « Toques et Porcelaine » sans évoquer le potager géant mis en scène au pied de l'hôtel de ville 

Le_jardin_vu_d_en_haut_panoramique_sur_la_ville

Le_jardin_vu_d_en_haut

sur le thème du « jardin extraordinaire de Alice aux pays des merveilles », en référence à l’univers rocambolesque de Lewis Carroll. 

TOQUES_ET_PORCELAINES_le_jardin_ALICE_2

TOQUES_ET_PORCELAINES_le_jardin_ALICE_1

TOQUES_ET_PORCELAINES_le_jardin_ALICE_3

Ce jardin éphémère était agrémenté de quelques 150 espèces de légumes, certains rares ou insolites, de plantes aromatiques, de fleurs comestibles, 

Le_jardin_vues_generales

l'ensemble agrémenté de services en porcelaine disséminés ici ou là 

Le_jardin__et_les_tables_des_PORCELAINIERS_2

et constituant un espace ludique propice à la créativité des chefs qui, après avoir rempli leur panier à même le potager (ci-dessous Jacques Chibois), s'illustraient lors de « recettes minute » réalisées face au public. 

Jacques_CHIBOIS_cueillette_dans_le_jardin

Dans la grande salle de l'Augustoritum, à la galerie des Hospices, Jacques Chibois (ci-dessous) a ouvert le bal des démonstrations culinaires publiques avec un savoureux foie de veau au sarrasin, coulis de betterave rouge, jus de verveine et coriandre. 

FOIE_DE_VEAU_au_sarrasin_coulis_de_betterave_rouge_jus_de_vervaine_et_coriandre_par_jacques_CHIBOIS_1

FOIE_DE_VEAU_au_sarrasin_coulis_de_betterave_rouge_jus_de_vervaine_et_coriandre_par_jacques_CHIBOIS

Bientôt suivi par Juan Arbelaez  (ci-dessous) et son travail autour d'un magnifique carré de veau du limousin

Juan-ARBELAEZ_cuisinant_un_carre_de_veau

avant de céder la place à Grzegorz Fic, Christophe Hay, Kevin Kowal, Vivien Durand  (ci-dessous)

VIvien_DURAND_Le_Prince_Noir_a_Lormont_33

Christophe Felder, Johanna Le Pape et enfin Flora Mikula (ci-dessous) et sa délicieuse recette de samosa de merguez et pois chiche, accompagnée d'une rafraîchissante salade de fenouil. 

Flora_MIKULA_Auberge_Flora_a_Paris

Samosa_de_MERGUEZ_et_pois_chiches_sur_un_lit_de_fenouil_marine_par_Flora_MIKULA

Pendant ce temps, d'autres chefs s'activaient dans leur chalets à l'élaboration de savoureuses assiettes composée de mini entrées, plats, desserts et un verre de vin, pour la modique somme de 10 Euros. Et le succès fut au rendez-vous pour ces créateurs de plaisirs culinaires ! Ci-dessous et de gauche à droite : Alain Moreau, Didier Palard, Mlle Polla, Marianne Ladant, Emmanuel Bassot.

TOQUES_ET_PORCELAINE_les_chefs_des_chalets

La gourmandise était également présente à la Fondation Bernardaud avec une extraordinaire exposition judicieusement intitulée « Céramiques Gourmandes » et qui met remarquablement en scène les créations de quatorze artistes venus de Corée, des États-Unis, de France, du Japon, du Mexique et du Royaume-Uni.

Cette exposition est à voir absolument jusqu'au 28 mars 2020. 

Exposition_CERAMIQUES_GOURMANDES_vue_generale_et_Glissement_progessif

Chris_ANTEMANN_USA_Banquet_a_l_orangeraie_de_versailles

JAE_YONG_KIM_Donut_madness_vue_generale

Le samedi soir, à 20h, 250 convives se sont dirigés vers la grande galerie du musée national de la porcelaine Adrien-Dubouché 

Musee_Adrien_Dubouche_le_diner_de_gala

Musee_Adrien_Dubouche_

Musee_Adrien_Dubouche__

Musee_Adrien_Dubouche_soiree_de_gala

Musee_Adrien_Dubouche_soiree_de_gala_

où se tenait le dîner de gala entièrement concocté par Juan Arbelaez avec :

L'entrée : « Iode du Pacifique », retour de pêche assaisonné aux parfums de ma Colombie natale ; 

DINER_DE_GALA_Iode_du_pacifique_retour_de_peche

Le poisson : Lotte fumée au foin, yaourt grec, poudre d’olives noires, pickles de radis rouge ; 

DINER_DE_GALA_Lotte_fumee_au_foin_yaouth_grec_poudre_olives_noires_pickles_de_radis

La viande : Jarret de veau du Limousin confit, siphon de pomme de terre, sauce vierge d’herbes fraîches et d’anguille fumée ; 

DINER_DE_GALAL_jarret_de_VEAU_du_Limousin_confit_siphon_de_pommes_de_terre_sauce_vierge_d_herbes_fraiches_et_d_anguilles_fumees

Le dessert : Pêche blanche pochée, sorbet basilic, poudre de tomate et piment d’Espelette. 

DINER_DE_GALA_PECHE_blancbe_pochee_sorbet_basilic_poudre_de_tomate_et_piment_d_Espelette

Dans ce lieu prestigieux, des personnages fantasmagoriques accueillaient les hôtes pour ce banquet hors normes 

Animation_avec_personnages_sur_echasse_autour_la_statue_de_Adrien_Dubouche

présidé par Émile-Roger Lombertie (maire de Limoges, en haut à droite) et Michel Bernardaud (président de la Manufacture de porcelaine Bernardaud, en bas à gauche). En bas à droite : Jacques Chibois et Flora Mikula. En haut, de gauche à droite : Michelangelo Mammoliti, Grzegorz Fic et Juan Arbelaez (photo ci-dessous)

DINER_DE_GALA_Michelangelo_MAMOLIITI_Grzegorz_FIC_Juan_ARBELAEZ_Emile_Roger_LOMBERTIE_Michel_BERNARDAUD_Flora_MILUKA_Jacques_CHIBOIS

Ce dîner de Gala fut également marqué par la recette de l'entrée dressée dans l'assiette en porcelaine de Anouk Guichet (photo ci-dessous), lauréate du concours de création en porcelaine organisé avec le lycée professionnel du Mas-Jambost. Cette très belle assiete fut d'ailleurs offerte à l'ensemble des convives à l'issue de cet excellent repas. 

Anouk_GUICHET_laureate_du_concours_

Le service du repas fut brillamment assuré par 40 élèves des lycées hôteliers locaux et chaque mets suivant l'entrée était dressé sur les plus belles assiettes des maîtres porcelainiers limougeauds ! 

Tables_dressees_avec_des_services_de_porcelaine

À l'heure du Brunch de Toques et Porcelaine dans la galerie des Hospices, c'est Maxime Dupiot (ci-dessous) qui a accepté le défi de réaliser, pour 100 convives, ce repas cuisiné à l'aide de produits locaux et, bien sûr, servi dans de la porcelaine blanche de Limoges ! 

MAXIME_DUPIOT_auteur_du_brunch_

Ainsi le chef de « L’Équilibre », son restaurant à Oradour-sur-Glane, a émerveillé les papilles des gourmands et gourmets présents avec ses mises en bouche salées ou sucrées : cake carotte-noisette, salade de quinoa, concombre et cumin, creusois noisette, soupes de fruits froides, mousse de châtaigne au rhum, brioche aux pralines, chaud froid de cochon de lait et condiments, confitures et yaourts maison, thon mariné à la betterave, saumon gravlax…

Puis le dimanche, à 15 h 30 et pour clôturer les festivités, 250 personnes étaient rassemblées dans la salle de l'Augustoritum pour assister au « Choc des titans »

LE_CHOC_DES_TITANS_vue_generale_

une épreuve sympathique d'une heure qui s'est déroulée en toute convivialité entre trois binomes quelque peu taquins mais aussi talentueux qu'inventifs avec :

Pour l'entrée, Flora MIKULA et François-Laurent ATCHI ont mitonné un poulpe grillé, galette de semoule à l'oriental, salade de fenouil mariné, pop-corn de sarrasin ; 

LE_CHOC_DES_TITANS_Flora_MIKULA_et_le_second_de_Juan_Arbalaez

Pour le plat, Toshitaka OMIYA et Édouard CHOUTEAU ont cuisiné un pita du limousin et veau de lait à la crème ; 

LE_CHOC_DES_TITANS_Toshitaka_OMIYA_et_Edouard_CHOUTEAU

Pour le dessert, Christophe FELDER et Kevin KOWAL ont préparé une petite tartelette Kevinette, citron vert, figues et fève de tonka. 

LE_CHOC_DES_TITANS_Christophe_FELDER_et_Kevin_KOWAL

Enfin, durant ces 3 jours d'intenses festivités, les restaurateurs limougeauds avaient pris possession de la Méridienne et, à la nuit tombée, chacun de s'attabler pour des agapes qui fleuraient bon le terroir dans une ambiance des plus chaleureuse. 

LIMOGES_rue_Haute_Vienne_et_clocher_de_l_eglise_Saint_Michel_des_Lions_de_nuit_

LIMOGES_rue_Haute_Vienne_de_nuit

Alors, amoureux du bon, du beau, des produits de terroir et de la convivialité, rendez-vous à Limoges en septembre 2021 à l'occasion de la 9ème « Toques et Porcelaine ».

Qu'on se le dise !!!

Philippe Ploquin et Françoise Peuriot

Reportage à découvrir prochainement dans le magazine « GOURMANDISES » et toutes les infos sur le site :

http://www.asso-gourmandisesetgourmets.com/ 

CARTE_de_VISITE_GOURMANDISES_PP_bis

 

11 septembre 2019

72ème chapitre de la « Confrérie Populaire et Gourmande du Veau Fermier Commingeois » !

CASSAGNABERE_TOURNAS_defile_des_confreries_dans_la_ville

Les confréries sont les héritières des traditions de la courtoisie, du bien vivre, bien manger, bien boire et elles sont les médiatrices d'un savoir-vivre ensemble emprunt de tolérance et d'humanité.

Elles sont aussi les fidèles défenseurs du bon goût avec un rôle d’information rigoureux et se doivent d'être un efficace outil de communication entre les représentants d’une filière de production de qualité et d’un large public lors de manifestations de la vie régionale. 

CASSAGNABERE_TOURNAS_defile_des_confreries_dans_la_ville_

Chaque confrérie se distingue par son propre cérémonial, sa tenue, souvent haute en couleurs, ses insignes, son écusson, sa bannière, sa médaille et son diplôme. Chaque année, elles tiennent leur Chapitre et, à cette occasion, elles intronisent des personnalités marquantes du monde agricole, économique, artistique, politique, etc. 

Portrait_des_confreries_devant_l_eglise

La Confrérie Populaire et Gourmande du Veau Fermier Commingeois fut créée en 1996 à Cassagnabère-Tournas sous l'égide de Robert SAVES et Michel MARTIN, avec comme but de défendre et promouvoir le Veau Fermier Commingeois élevé sous la mère et dans son terroir. 

INTRONISATIONS_le_serment_des_intronises_vue_generale

Selon la tradition et tout au long de l'année, La Confrérie Populaire et Gourmande du Veau Fermier Commingeois organise ses divers chapitres et participe également à différents événements et rassemblements de confréries gastronomiques et bachiques.

Fidèle à ses engagements en faveur des productions locales de qualité, la Confrérie a créée son plat fétiche, à savoir les excellents « Ris de Veau façon Confrérie ». Un mets particulièrement savoureux qui enchante le palais de chaque convive lors des banquets très appréciés de la digne institution.

À l'occasion de son 72ème chapitre, ce dimanche 25 août 2019, la « Confrérie Populaire et Gourmande du Veau Fermier Commingeois » m'a fait l'honneur de m'introniser, en tant que « répoupet », parmi ses membres et en présence de 45 confréries venues de toutes régions. Ce fut une grande et inoubliable journée, remarquablement organisée par Michel Martin, Grand Maître de la digne confrérie. 

CASSAGNABERE_TOURNAS_Michel_MARTIN_Patrick_BEAUCHET_et_Philippe_PLOQUIN

                 Michel Martin                 Patrick Beauchet                  Philippe Ploquin

Tout d'abord, l'ensemble des confréries ont défilé en bon ordre dans les rues du charmant village de Cassagnabère-Tournas, dans le département de la Haute-Garonne, 

Defile_des_confreries_vers_l_eglise

avant de se diriger et d'assister à une messe solennel célébrée dans l'église Saint-Gilles

CASSAGNABERE_TOURNAS_messe_dans_l_eglise_Saint_Gilles_avec_les_confreries

un imposant monument religieux de style néo-classique et bâtie en belles pierres de Séglan.

CASSAGNABERE_TOURNAS_les_confreries_devant_l_eglise_Saint_Gilles

Puis, chacun s'est recueilli autour du monument aux morts où les enfants du village ont égrainé avec émotion les noms des héros du lieu morts pour la France pendant les dernières guerres. 

CASSAGNABERE_TOURNAS_ceremonie_devant_le_monument_aux_Morts

Lors d'un chapitre et avant d'être intronisé, le futur membre est nommé « Répoupet » (surnom local du petit veau sous la mère) 

CASSAGNABERE_TOURNAS_discours_d_intronisation_

auquel son parrain du jour fait déguster les fameux ris de veau en terrine 

INTRONISATION_PP_degustation_des_ris_de_veau

et téter un petit biberon de vin, symbole du biberon de lait pour les petits veaux. 

INTRONISATION_PP_degustation_du_biberon

Puis, après avoir satisfait à ces épreuves et prêté serment, le nouvel impétrant reçoit un tablier aux couleurs de la confrérie, la médaille et le diplôme de celle-ci, il devient alors un « Bèdet » (surnom local du veau mature) pour les hommes ou « Dame » pour les femmes. 

INTRONISATION_PP_et_son_diplome

CONFRERIE_POPULAIRE_ET_GOURMANDE_VEAU_FERMIER_COMMINGEOIS_medaille

INTRONISATION_le_serment_des_intronises

Selon la tradition de toute bonne confrérie, s'en est suivi un copieux repas, ici remarquablement préparé par les membres de la confrérie et servi à 175 convives.

Avec, pour accompagner un kir à la pêche 

CASSAGNABERE_TOURNAS_l-apertif_fabrication_d_un_kir_a_la_peche

et en amuse-bouches, un velouté de tarbais, un gaspacho, des champignons à la grecque, une cuillère de brandade, du melon, un toast de chèvre au miel. 

CASSAGNABERE_TOURNAS_l_es_amuse_bouches_les_veloute_tarbais

CASSAGNABERE_TOURNAS_les_amuse_bouches_gaspacho_champignons_a_la_Grecque_cuilleres_de_brandade_brochettes_de_melon_toasts_chevre_miel_

Puis, une fois passés à table, nous avons pu apprécier de succulents Ris de Veaux en croûte façon confrérie 

CASSAGNABERE_TOURNAS_repas_des_confrerie_RIS_DE_VEAU_en_croute

CASSAGNABERE_TOURNAS_repas_des_confrerie_distribution_des_plats

Suivis d'un revigorant Trou Commingeois ; 

CASSAGNABERE_TOURNAS_repas_des_confrerie_le_trou_commingeois

Avant de déguster de savoureux Cuisseaux de Veaux, patiemment rôtis à la broche par Thierry Breton, 

CASSAGNABERE_TOURNAS_repas_des_confrerie_cuisson_des_Cuisseaux_de_VEAU_rotis_a_la_broche_

accompagnés d'une généreuse sauce aux girolles et d'une garniture de légumes ; 

CASSAGNABERE_TOURNAS_repas_des_confrerie_distribution_des_pommes_de_terre

CASSAGNABERE_TOURNAS_repas_des_confrerie_service_du_Cuisseau_de_VEAU_roti_et_sa_sauce_aux_GIROLLES__

CASSAGNABERE_TOURNAS_repas_des_confrerie_service_du_Cuisseau_de_VEAU_roti_et_sa_sauce_aux_GIROLLES

CASSAGNABERE_TOURNAS_repas_des_confrerie_distribution_du_plat_principal

CASSAGNABERE_TOURNAS_repas_des_confrerie_Cuisseau_de_VEAU_roti_et_sa_sauce_aux_GIROLLES

Un copieux Plateau de Fromages d’Escanecrabe continuait ces agapes ; 

CASSAGNABERE_TOURNAS_repas_des_confreries_choix_de_FROMAGES

Et, pour terminer sur une note légère, une délicieuse Omelette Norvégienne revisitée est venue clôturer cet excellent déjeuner concocté divinement par les très actifs membres de la dite confrérie. 

CASSAGNABERE_TOURNAS_repas_des_confreries_Patrck_Beauchet_composant_le_dessert

CASSAGNABERE_TOURNAS_repas_des_confrerie_OMELETTE_NORVEGIENNE_revisitee_

Ce repas fut généreusement accompagné de vin rosé de Gaillac et de vins rouges de Fronton, Gaillac et de Cahors !

Alors, rendez-vous en toute amitié, convivialité et bonheur d'être rassemblés pour une bonne cause, à l'occasion du prochain chapitre de la « Confrérie Populaire et Gourmande du Veau Fermier Commingeois ».

Grand reportage à découvrir prochainement dans le magazine « GOURMANDISES »

philippe Ploquin

Consulter toutes les infos du magazine « GOURMANDISES » sur le site :

https://asso-gourmandisesetgourmets.com/ 

CARTE_de_VISITE_GOURMANDISES_PP_bis