LALBENQUE_marche_de_la_truffe_du_mardi_________

Depuis 1961, chaque année, à partir du 1er mardi de décembre et jusqu'à la mi-mars, le Marché aux Truffes anime irrémédiablement la rue principale de Lalbenque dans le Lot.

Ainsi depuis 56 ans, l'immuable cérémonial se reproduit pour le plus grand plaisir des trufficulteurs, des acheteurs et des touristes qui viennent en nombre assister à cette grand messe du diamant noir.

À 14h débute le marché de détail, très vite suivi par le marché de gros à 14h30. Certes, il est bien loin le temps où les truffes abondaient par centaines de kilos, mais malgré tout la qualité est toujours là et le Syndicat des Trufficulteurs de la Région de Lalbenque peut s’enorgueillir de l'irréprochable organisation de cet événement incontournable pour tous les gourmets adeptes de la Tuber melanosporum

TRUFFES

Dans ce temple de la gastronomie, le marché aux truffes est d'ailleurs classé à juste titre « Site remarquable du Goût » et tous les aficionados de cet or noir se donnent ainsi rendez-vous chaque mardi de l'hiver dans cette rue devenue mythique. Celle-ci embaume alors la truffe tout au long des étals en bois, où les producteurs proposent leur récolte à la vente en revendiquant, comme il ce doit, le privilège d’avoir au pied de leurs arbres et au groin de leur cochon le meilleur produit du marché.

TRUFFE_NOIRE_Tuber_melanosporum_coupe

Ah la Truffe, elle est célèbre depuis l'Antiquité et déjà à leur époque, Lucullus et Apicius la considéraient comme un « présent  des dieux ».

Et, comme le disait fort à propos Alexandre Dumas  : « Les gourmands de toutes les époques n'ont jamais prononcé le nom de la truffe sans porter la main à leur chapeau !»

Voici donc un champignon véritablement divin que l'on peut consommer de mille et une façons, accompagné d'un vin blanc, d'un vin rouge ou de Champagne. Bien sûr le choix est vaste pour l’utilisation de la Tuber melanosporum, mais c’est toujours la simplicité qui lui sied le mieux. Les connaisseurs se régalent de délicats « tastous » chapeautés d’épaisses tranches de truffes fraîches ; une salade tiède de pissenlits sauvages n’y perdra rien si l’on remplace les œufs par une poignée de pelures de truffes ; des œufs en cocotte parsemés d'une julienne de truffe ravissent les papilles et le puriste jubile avant de savourer une truffe fraîche de 40 g emmaillotée de fines bardes d’excellent lard et cuite au four, entourée de gros sel marin, etc. Sans oublier qu'une truffe fraîche sublimera toujours des œufs brouillés ou une poêlée de coquilles Saint-Jacques et qu'elle couronnera à merveille un tournedos Rossini ou embellira savoureusement une tranche de Brie... après tout, la simplicité n'est-elle pas le comble de l'art !

Alors, gourmets, gourmands, fines gueules et autres gastrolâtres en quête d'escapades épicuriennes, retenez bien cette adresse mémorable qui marquera certainement votre esprit et ensuite, après vos emplettes, votre palais.

Reportage Philippe PLOQUIN et Françoise PEURIOT

Pour tous renseignements, contacter :

l'Office de Tourisme de Lalbenque - Tél. 05 65 31 50 08

La Truffe est aussi à découvrir dans le nouveau magazine « GOURMANDISES » avec les 22 pages qui lui sont consacrées

Toutes les infos sur : http://www.asso-gourmandisesetgourmets.com/

 

CARTE-de_VISITE_GOURMANDISES_PP_FP