TARNetGARONNE_PIGEONNIERS

(Cette « Forteresse de Pigeonniers » est une création de Françoise Peuriot réalisée uniquement avec des colombiers de Midi-Pyrénées photographiés par Philippe Ploquin)

À l'origine, les pigeons bisets nichaient dans des falaises rocheuses et leur première domestication date de l’époque des pharaons, il y a 5.000 ans en Égypte. En Europe, la construction des pigeonniers apparaît au moyen âge, l'élevage des pigeons offrant un réel intérêt à la fois pour la qualité de leur chair mais aussi pour les vertus bénéfiques de la colombine comme engrais. Aujourd’hui encore les paysages de Midi-Pyrénés sont heureusement toujours agrémentés par les quelques ces milliers de pigeonniers qui dressent leurs élégantes silhouettes dans toutes les contrées de la région.

Érigés en pierres ou en briques, de forme carrée, rectangulaire, polygonale ou ronde, les pigeonniers sont bâtis sur un ou deux étages, avec un rez-de-chaussée soit fermé soit ouvert, sur des arcades ou des colonnes.

NOHIC_DOURRE_LaFOURNIOL_NOHIC

Coiffés de tuiles, d’ardoises, de lauzes et surmontés d’épis de faîtage aux motifs variables, tous ces chefs d’œuvres sont le témoignage du riche patrimoine rural de Midi-Pyrénées.

EPISdeFAITAGE_TOITURES

« Il y a des pigeons qui préfèrent les trous poudreux des vieilles murailles

aux boulins les plus propres de nos colombiers »

Citation, au XVIIIe siècle,de Georges Louis Leclerc, comte de Buffon.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à visiter le site :

 www.tarn-et-garonne-tresors-des-terroirs.com

Voir aussi notre banque d’images :

http://phototheque-peuriot-ploquin.com/piwigo/