MOUTONS_RACKAS_Puszta_Hongrie

Originaire du Moyen-Orient, le mouton Racka est une espèce rare dont les grandes cornes torsadées peuvent atteindre plus d’un mètre d’envergure chez les mâles mais aussi chez les femelles. C’est l’une des espèces typiques de la Puszta hongroise avec les chevaux Nonius, les porcs Mangalitzas et les grands bœufs gris descendants des aurochs dont ils ont gardé le nom scientifique (Bos taurus primigenius hungaricus).

MOUTON_RACKA_troupeau_en_contre_jour_Puszta_Hongrie


Durant leurs migrations sur les bords de la Mer Noire, les Hongrois adoptèrent, il y a mille ans, le mouton « Racka » (prononcer : « ratchka ») (Ovis aries strepciceros ») qu’ils ramenèrent avec eux sur les bords du Danube. Caractérisé par ses longues cornes torsadées et son poil épais (noir ou blanc), ce robuste mouton était jadis répandu en Hongrie en raison de son endurance particulière face aux hivers rigoureux de la Puszta. Autrefois, c’est avec sa laine que les pasteurs de la Puszta fabriquaient le drap « halina », les tissus des houppelandes que portaient les bergers, les vestes des paysans et la très célèbre « gouba » ou « chouba » ; ce grand manteau, surnommé « la maison du berger », était fabriqué avec la fourrure brute des moutons. Le côté laine était porté à l’intérieur pendant l’hiver et à l’extérieur durant l’été.

MOUTONS_RACKA_Puszta_de_Hortabagy_Hongrie

L’ancêtre unique de tous les moutons actuels est le mouflon (ovis musimon).

Le mouton fait parti, ainsi que la chèvre, des premiers animaux domestiqués par l’homme. Le passage de l’état sauvage du mouflon au mouton domestique aurait débuté il y a environ 9000 ans avant J.C pour durer 6 000 ans avant de connaître les moutons d’aujourd’hui (ovis aries).

MOUTON_RACKA_belier_et_berger

Françoise PEURIOT et Philippe PLOQUIN

Découvrez les photos sur :

http://phototheque-peuriot-ploquin.com/piwigo/index.php?/category/30