VIN_DE_L_OUBLI_1983

Contrairement à la plupart des vins blancs qui déclinent avec le temps, les Vins de l'Oubli se bonifient au fil des ans, à l'instar de ce véritable nectar de 1983 à la robe joliment ambrée, élevé sous voile, qui a perdu sa « Part des anges » durant ses 38 ans de vieillissement et qui exprime remarquablement les qualités du cépage Mauzac en surmaturité (production annuelle limitée à 1000 bouteilles de 50 cl ).

Depuis 1847, le Domaine de la Ramaye, niché au cœur de la combe de Sainte-Cécile d’Avès aux portes de Gaillac, produit des vins parmi les plus beaux fleurons de l’appellation Gaillac. Le Domaine de la famille Issaly s’étend sur 5,8 ha, il est conduit en agriculture biologique et biodynamique, avec une orientation vers l’agroforesterie depuis quelques années. Une autre des caractéristiques du domaine est de cultiver quasi exclusivement des variétés anciennes de cépages gaillacois comme : le Prunelard, le Braucol, le Duras, le Mauzac, le Len de l’El et l’Ondenc.

Le vin de l'oubli peut se conserver en bouteille durant une cinquantaine d'années, dans une bonne cave il va sans dire et, au moment de le déguster, le vin de l'oubli doit être servi entre 10° et 14°. Il accompagne alors à merveille nombre de mets, des entrées aux desserts comme :

Les noix de Saint-Jacques alliées aux truffes ; 

Carpaccio_de_NOIX_de_SAINT_JACQUES_et_TRUFFE_NOIRE_topinambour_et_pousses_de_cresson_nain_par_Thierry_Pszonka_Les_Sens_a_Puylaroque_82

Les viandes blanches en sauce – le poulet aux morilles ; 

Poulet_au_vin_de_l'oubli

Les fromages à pâte dure – le Comté ; 

COMTE_de_garde_18_mois_a_la_TRUFFE_et_fruits_du_mendiant_pruneaux_noisettes_et_graines_de_courges_par_Adrien_Manac_h_La_Table_de_Haute_Serrre_a_Cieurac_46

Les desserts à base de fruits secs – le nougat glacé... 

NOUGAT_glace_aux_fruits_confits_charcuterie_traiteur_Bonnefous_a_Lauzerte_82

Reportage complet sur le Domaine de la Ramaye à découvrir dans l'édition de printemps 2021 du N°18 de « GOURMANDISES ». 

GOURMANDISES_COUV_2021

Enfin, ne jamais oublier qu'aller à la rencontre des exemplaires producteurs français aujourd'hui, c'est sauvegarder les filières des bons produits de demain !

Consulter aussi toutes les infos du magazine « GOURMANDISES » sur le site :

https://asso-gourmandisesetgourmets.com/ 

CARTE_de_VISITE_GOURMANDISES_web