FEVES_et_ventreches_de_PORC

Voici toute la simplicité d'un plat particulièrement gourmand et pécuniairement très abordable, grâce à un délicieux produit de saison connu depuis la nuit des temps : la fève

FEVES

Les ingrédients :

350 g de fèves fraîches juste écossées, 4 tranches de poitrine fraîche de porc fermier, 1 oignon, 2 gousses d'ail, 1 grosse cuillerée à soupe de graisse de canard, fleur de sel, poivre du moulin et piment d'Espelette.

La recette :

1.Blanchir les fèves écossées dans une casserole d'eau bouillante salée pendant 2 minutes puis les égoutter ; 

FEVES_dans_l_eau_bouillante

2.Dans une sauteuse, faire fondre la graisse de canard, mettre à blondir l'oignon et l'ail émincés

AIL_et_OIGNON_en_train_de_rissoler

ajouter les fèves, mélanger le tout, saler et poivrer. Cuire à feu doux et à couvert pendant 20 minutes environ en remuant de temps à autre ; 

FEVES_cuisant_dans_une_poele

3.Déposer les tranches de poitrine fraîche sur un grill, bien les saisir sur chaque face, les assaisonner de fleur de sel, piment d'Espelette et de quelques herbes sèches ; 

VENTRECHES_DE_PORC_rissolant

4.Dresser sur des assiettes individuelles et servir bien chaud.

Avec ce plat savoureux, un bon petit vin rouge, rosé ou blanc conviendra à merveille.

À propos de la fève :

La fève est l’un des légumes les plus anciennement cultivés que l'on trouve sous toutes les latitudes. Originaire d'Afrique et d'Asie, elle est apparue en Égypte vers 2000 avant J.-C. où elle fut longtemps la base de la nourriture populaire. Grecs et Romains remplaçaient le pain qu'ils n'avaient pas toujours par des bouillies de fèves et on en faisait manger aux gladiateurs pour leur donner de la force avant les jeux du cirque. Symbolisant le fœtus chez les anciens Égyptiens, ces derniers enterraient leurs morts dans des champs de fèves en vue d'une réincarnation. Pour toutes les civilisations de l'antiquité, elle était symbole de fécondité et de bonheur ; elle faisait partie des aliments offerts au cours des rites lors du mariage. Au Moyen-Age, c'est essentiellement le symbole de vie qui subsiste, ce qui explique la place importante qu’elle occupe dans les cérémonies de mariages et de labours. Ses qualités nutritionnelles indéniables lui permettent de contribuer à un meilleur équilibre alimentaire, grâce notamment à ses teneurs en protéines végétales et en fibres. La soupe de fève faisait partie de la vie du paysan ; la fève était consommée et cultivée couramment car elle fertilisait le sol où elle avait été semée comme engrais. Sous la Rome antique, les fèves servaient aussi de jeton de vote pour désigner le roi du banquet des Saturnales. C'est de là que vient la coutume de la fève (qui ne fut pas toujours une figurine) que l'on place dans la galette des Rois.

Consulter aussi toutes les infos du magazine « GOURMANDISES » sur le site :

https://asso-gourmandisesetgourmets.com/ 

CARTE_de_VISITE_GOURMANDISES_web