M_J_CHASSEUIL_a_l_entree_de_la_cave

Tel le roi Arthur, Michel-Jack Chasseuil est un chevalier des temps modernes en quête de son Graal à lui, à savoir, dénicher les plus grands vins du monde et les élixirs les plus précieux à l'instar, parmi tant d'autres, d'une bouteille de Château d'Yquem millésime 1821, un Bas Armagnac de 1732, un flacon de fine champagne « Réserve d’Austerlitz » de la cave de Napoléon 1er millésime 1805... 

GRANDE_FINE_CHAMPAGNE_1811_Reserve_Austerlitz_Constantia

Sans compter les innombrables bouteilles d'années exceptionnelles, comme toute la gamme des Yquem depuis 1900, 

YQUEM_1900_a_1959_et_1921

la kyrielle des Pétrus depuis 1914, la palette des Romanée-Conti depuis 1904, ou encore ce magnum de Château Lafleur 1er Grand cru de 1947, un vin qui a tiré les larmes aux yeux du célèbre critique Robert Parker, etc.

Michel-Jack Chasseuil est un homme passionné, tout aussi passionnant à écouter lorsqu'il parle cépages, terroirs, production, millésimes d'exception et qu'il évoque ses interminables notes de dégustation dignes d'une encyclopédie… Cet homme à la mémoire infaillible est sans cesse à la recherche de bouteilles mythiques qui, au fil de quarante ans d'insatiables prospections, ont fini par constituer la plus grande collection de vins au monde avec plus de 40 000 bouteilles parmi les plus rares et, bien sûr, les meilleurs comme : Les Corton-Charlemagne, Haut-Brion, Margaux, Pichon-Longueville, Mouton-Rotschild, Cheval Blanc, Châteauneuf-du-pape, Ausone, Montrachet, Volnay, Hermitage, Latour, Angélus, Palmer, Pape-Clément, Ducru-Beaucaillou, Chambertin, Lafleur, La Tache et comme cela à l'infini. 

Cave_Chasseuil_Petrus_en_premier_plan_

Cet inestimable patrimoine rassemblant les plus prestigieux vins du globe dans des millésimes exceptionnels, est bien évidement protégé comme Fort Knox et il faut montrer patte blanche avant de pouvoir pénétrer dans ce sanctuaire du vin où la température est en permanence maintenue entre 10 et 13 degrés.

En effet, de portes blindées en corridors étroits, de sas de sécurité en systèmes d'alarmes sophistiqués dignes de la Banque de France, on pourrait se croire dans un film à la « Indiana Jones », avant d’accéder enfin à ce temple retraçant l'histoire du vin et contenant les crus les plus prodigieux de la planète que Michel-Jack Chasseuil n'accepte de faire visiter qu'à de rares personnages triés sur le volet, comme le Prince Albert de Monaco, signant ici le livre d'or, 

M_J_CHASSEUIL_et_Albert_de_Monaco

ou encore ce grand mécène chinois qui a offert à Michel-Jack une boite d'un thé cueilli sur un théier âgé de 2 000 ans. 

M_J_CHASSEUIL_et_boite_de_the

Dans ce bunker dédié à la dive bouteille du sol au plafond, les murs sont entièrement recouverts de caisses en bois estampillées à l'encre noire contenant les vins les plus extraordinaires des quatre continents. Ainsi, dans ce Louvre consacré à l'univers viticole, les chefs d’œuvres sont tous des flacons légendaires du plus petit au plus grand, du Piccolo (20cl) au Melchior (18 L). Ici se côtoient, par exemple, une IMPÉRIALE de PETRUS (6 litres), 

P_Ploquin_PETRUS_et_J_M_CHASSEUIL

une bouteille de Cognac « Bisquit Dubouché » de 1840 ayant appartenu à Alain Delon, un Chambertin de 1947 comme l'aimait Sophia Loren et Carlo Ponti lorsqu'ils dînaient chez Maxim's, 

Bouteilles_d_Alain_DELON_Sohia_LOREN_Maurice_CHEVALIER_Johnny_HALLYDAY

un flacon de 10 centilitres de vinaigre balsamique de Modène de 150 ans d'âge, ou encore l'unique bouteille au monde de Porto QUINTA de NOVAL, vintage 1931, qu'il surnomme avec émotion « la Joconde » de sa collection. 

PORTO_Quinta_do_Noval_1931_et_MJ_Chasseuil

En effet, Quinta do Noval compte parmi les plus grands Portos Vintage. Il a forgé sa renommée mondiale grâce à l'exceptionnelle qualité de ce millésime déclaré en 1931 par seulement trois maisons de Porto. Ce spiritueux est d'ailleurs toujours considéré aujourd'hui comme le Porto le plus sensationnel du XXe siècle. 

M_J_CHASSEUIL_et_Chateau_d_Yquem1914_et_Petrus_1914

Bientôt ce fabuleux trésor, constitué en fondation depuis 2012, va devenir un musée ouvert au public où les œnophiles de tous horizons pourront enfin découvrir en Nouvelle Aquitaine ce paradis des vins qui abritera les 40.000 bouteilles scrupuleusement et patiemment collectées depuis les années 1980 par ce génial collectionneur visionnaire et apôtre de l'excellence qui n'a jamais oublié ce que lui a dit un jour son patron Marcel Dassault : «N’achetez que ce qui, un jour, ne se trouvera plus.»

Philippe PLOQUIN et Françoise PEURIOT

Grand reportage à découvrir intégralement dans le numéro d'hiver (2017/2018) du magazine « GOURMANDISES » !

Consulter toutes les infos sur :

http://www.asso-gourmandisesetgourmets.com/ 

CARTE_de_VISITE_GOURMANDISES