Assiette_de_5_huitres_de_La_Maree_Montalbanaise

Au XVIIe siècle, l'écrivain satirique irlandais Jonathan Swift se plaisait à dire : « J'adore les huîtres, on a l'impression d'embrasser la mer sur la bouche. » 

HUITE_plate_BELON

Aujourd'hui, cette citation s'applique plus que jamais aux huîtres exceptionnelles sélectionnées par Sophie Fernandez et Jonathan Buirette, deux jeunes poissonnier/écailler devenus Meilleurs Ouvriers de France en 2015 

Sophie_Fernandez_et_Jonathan_Buirette_La_Maree_montalbanaise

et c'est dans leur vaste poissonnerie, La Marée Montalbanaise

MONTAUBAN_La_Maree_Montalbanaise_la_boutique_

qu'ils proposent à leur clientèle une généreuse sélection de fruits de mer, crustacés, poissons et nombre de recettes maison plus appétissantes et savoureuses les unes que les autres comme :

  • La « Petite Boudeuse » et sa purée de framboise fraîche, échalote, vinaigre de vin et aneth ; HUITRE_Boudeuse_avec_confiture_et_puree_de_framboise_echalote_vinaigre_de_vin_aneth_La_maree_montalbanaise

  • Ou la rosace de saumon gravlax...

  • Rosaces_de_SAUMON_gravelax_par_La_Maree_Montalbanaise

Rappelons que les huîtres sont appréciées depuis la préhistoire et, déjà à cette époque, nos ancêtres consommaient d'importantes quantités de ce savoureux mollusque qu'ils récoltaient à pied au rythme des marées. 

HUITRE_Ostra_Regal

Les grecs et les romains étaient aussi très friands des huîtres et Pline l’Ancien raconte que ce commerce particulièrement lucratif incita un certain Caïus Sergius Orata à organiser leur élevage au début du Ier siècle avant J.-C. ; il devint ainsi l'inventeur de l'ostréiculture. 

Au Moyen Age, la consommation des huîtres constitue un plat de pauvres pour les populations côtières qui pratiquent une cueillette sauvage, mais elles sont aussi consommées par les populations aisées des villes et par la noblesse. 

HUITRE_Boudeuse

À la Renaissance, le commerce de l’huître se développe à Paris et c’est à cette époque qu'apparaissent des repas composés exclusivement d’huîtres, jusqu'à 150 par personne. L'histoire évoque aussi le côté soi-disant aphrodisiaque de l’huître et, à ce propos, on raconte même que Casanova en mangeait douze douzaines tous les matins au petit déjeuner. 

HUITRE_Speciale_d_Isigny

Mais ça, c'est une autre histoire et ça nous rappelle qu'il y a eu de fabuleux mangeurs d’huîtres dans le passé comme l’empereur Romain Vitellius qui se vantait d’en manger 1.200 en un repas, Louis XVIII arrivant à Gand commanda un cent d’huîtres et le général Jean-Andoche Junot, duc d’Abrantès, en mangeait 300 tous les matins ! 

HUITRE_Ronce

Il va sans dire qu'avec les huîtres, le choix du vin doit être particulièrement judicieux, aussi les Sancerre, Entre deux Mers, Chablis, Riesling ou Picpoul de Pinet seront toujours d'un parfait accord comme ce « Tartare de saumon, huîtres, bar relevé au gingembre et caviar de hareng fumé », conseillé avec un Macon blanc de chez Verzé ou un Châteauneuf-du-Pape « Clos la Roquète »

TARTARE_DE_SAUMON_HUITRES_et_BAR_releve_de_gingembre_caviar_de_hareng

Associée à quelques grains d'un excellent Caviar de France, l'huître devient alors un met royal, surtout si elle est accompagnée d'une flûte de SALASAR Brut ou d'un GiSO pailleté d'or. 

HUITRE_CAVIAR

Vins à consommer avec modération bien évidement.

À suivre avec le grand reportage consacré aux HUÎTRES dans le numéro d'hiver de « GOURMANDISES » !

Consulter aussi toutes les infos sur :

http://www.asso-gourmandisesetgourmets.com/ 

CARTE_de_VISITE_GOURMANDISES