BOEUF_de_Kobe_Boucherie_Lascours

Le véritable Bœuf de Kobé est à la viande ce que le Pétrus est au vin, la truffe noire aux champignons, le caviar aux œufs de poissons. Bref, on parle ici d'un véritable chef d’œuvre de l'art culinaire japonais obtenu grâce à un savoir faire dont les méthodes d’élevage sont hors normes, exclusives, rigoureuses et ancestrales.

Le Bœuf de Kobé est issu de la race bovine japonaise Tajima-gyu (Japanese Black)  et il est unique en son genre, puisqu'il doit être élevé exclusivement dans la préfecture de Hyogo. Les veaux sont nourris pendant plus de 4 mois au lait et à l’herbe, puis, les meilleures progénitures sont sélectionnées pour entamer le processus d’élevage du label très strict « Bœuf de Kobé », les bêtes sont alors nourries d’un mélange d’herbe, de paille de riz, de maïs, de soja et de blé. Le bétail est exclusivement alimenté avec ce cocktail 100% naturel pendant une moyenne de 900 jours, jusqu’à ce que chaque bête ait atteint 31 mois et un poids minimum de 470 kg. Pour leur éviter toute forme de stress, certains éleveurs massent leurs bêtes régulièrement, parait-il à la bière ou au saké et, parfois, leur feraient même écouter de la musique. Au final, une bête généreusement grasse et particulièrement détendue qui lui permet de donner une viande au goût unique, persillée à l’extrême, exceptionnellement tendre, riche en oméga 3 et oméga 6.

En fait, l’élevage du bœuf de Kobé est tout un art, un travail d'orfèvre, destiné à produire un mets incomparable pour permettre aux gourmets un voyage gustatif à nul autre pareil.

D'ailleurs, autrefois, seul l’empereur du Japon et quelques nobles étaient autorisés à consommer du Bœuf de Kobé. Puis, à partir de 1868, ce mets extraordinaire se retrouve sur les plus grandes tables japonaises et c'est seulement depuis 2014 que l'on peut déguster du Bœuf de Kobé en Europe. Tout en sachant que seulement 20% de la production de cette viande sublime est destinée à l’exportation, soit environ 500 bêtes par an pour l'ensemble de l’Europe. En France, seules 8 boucheries sont accréditées pour avoir le privilège de commercialiser cette viande aux saveurs incomparables. Parmi ces 8 établissements de qualité, citons notamment la Boucherie LASCOURS de Toulouse,

Boucherie_LASCOURS_la_vitrine_etiquette

Boucherie_LASCOURS_la_boutique

spécialisée dans les viandes maturées d'exception à l'instar du Bœuf de Kobé bien sûr, comme ce sublime faux filet de 3,5 kg classé grade 10 et présenté ici par Mathieu Lascours.

Mathieu_LASCOURS_et_faux_filet_de_Boeuf_de_Kobe

Mais aussi du faux filet de Wagyu,

Faux_filet_WAGYU_origine_Chili_ou_Australie

de la côte à l'os de Simmental,

BOEUF_race_Simmental_Cote_a_l_os_Boucherie_Lascours

de l’entrecôte de Black Angus,

BOEUF_race_BLACK_ANGUS_entrecote_Boucherie_Lascours

de la côte de Txogitxu présentée ici par Luis Ferreiraetc. 

Boucherie_LASCOURS_Luis_Ferreira_et_cote_de_boeuf_de_Galice_mature

D'ailleurs, lorsque l'on pénètre dans cette alléchante boucherie, le regard est immédiatement attiré par la chambre froide vitrée dans laquelle maturent paisiblement les viandes strictement sélectionnées par la famille Lascours. 

Boucherie_LASCOURS_chambre_froide_de_maturation

Sans oublier des charcuteries maison comme la coppa,

COPPA_maison_Boucherie_Lascours

des jambons tels que le Bellota

PATA_NEGRA_BELLOTA_Extramadure_Boucherie_Lascours

ou le Noir de Bigorre,

Jambon_NOIR_de_BIGORRE_Boucherie_Lascours

mais encore des viandes savoureusement marinées... bref de quoi séduire et rassasier les plus fins des gourmets.

Boucherie LASCOURS

62 rue de Metz

31000 Toulouse

Tél. 05 82 84 01 12

Reportage complet à découvrir dans le magazine « GOURMANDISES » de l'automne prochain, avec aussi ses nombreuses recettes et multiples reportages.

Et toutes les infos sur :

http://www.asso-gourmandisesetgourmets.com/ 

 

CARTE-de_VISITE_GOURMANDISES_PP_FP