PORTRAITS_VENITIENS

Pour la deuxième année consécutive, l’antique Bastide d'Auvillar a accueilli, le 29 mars 2015, les éblouissants « Masqués Vénitiens » dans le cadre de son traditionnel Marché des Couturières et Loisirs Inventifs. Artisans et créateurs s’étaient regroupés sous les couverts bordant la place de la magnifique halle aux grains et proposaient sur leurs étales, moult étoffes chamarrées, dentelles variées, tissus bariolés, profusions de boutons, bijoux fantaisies, fils multicolores et autres articles de décoration vestimentaire.

AUVILLAR_CARNAVAL_DE_VENISE_2015_marche_des_couturieres_sous_les_arcades

Pour l’occasion et sous la houlette bienveillante de Hélène Dumur, créatrice de costumes vénitiens, une quarantaine de passionnés inconditionnels du carnaval de Venise s’était réuni, membres de la cinquantaine d’associations recensées dans l’hexagone qui rassemblent plus de 3500 adeptes masqués.

AUVILLAR_CARANAVAL_DE_VENISE_2015_groupe_sur_la_place_de_la_halle

Rappelons que le Carnaval de Venise est une fête traditionnelle italienne qui date du Xe siècle et qu’aujourd’hui, les Français représentent le plus grand nombre de participants masqués à cette grandiose manifestation.

AUVILLAR_CARNAVAL_DE_VENISE_2015_trois_masques_sur_la_place_de_la_halle

Vers 15h, la cité changea soudain d’atmosphère lorsque qu’apparut en musique un surprenant cortège composé de protagonistes féeriques semblant sortir tout droit de la Piazzetta San Marco, les visages dissimulés derrière des masques* énigmatiques afin de préserver l’anonymat et le mystère de celles et ceux que l’on surnomme « Les Masqués Vénitiens ». Chacun des participants à cette sublime procession avait revêtu l’un de ses costumes richement décorés, parés de mille broderies, d’innombrables atours, d’infinis variétés d’accessoires, de colifichets, froufrous, plumes et tous artifices nés de l’imagination débordante de chaque concepteur.

parures_venitiennes_details

En effet, pour ces romanesques, toute l’année est consacrée à la création et à la fabrication de leurs costumes raffinés (robes, bustiers, caracos, pourpoints, jaquettes, capes, masques, faces-à-main, couvre-chefs…), dans le but de participer avec originalité à l’incomparable événement qui se tient chaque année dans la cité des Doges durant la dernière semaine de février et la première semaine de mars.

AUVILLAR_CARANAVAL_DE_VENISE_2015_defile_depuis_l_eglise

Accompagné par une foule surprise et ébahie par tant de faste, les personnages chimériques déambulaient en silence dans les rues d’Auvillar. Tel un ballet irréel, ces Masqués évoluaient à pas lent et gracieux, semblant se rendre à l’invitation de quelque imaginaire souverain.

AUVILLAR_CARNAVAL_DE_VENISE_2015

Saluant de-ci de-la en toute élégance, arborant d’indéfinissables mimiques ou des postures hiératiques, il se prêtaient aussi avec courtoisie à toutes les sollicitations photographiques des nombreux et fervents admirateurs venus assister à cet inoubliable moment.

AUVILLAR_CARNAVAL_DE_VENISE_2015_groupe_sur_la_place_de_la_halle

Françoise PEURIOT et Philippe PLOQUIN

Découvrez plus d’images en cliquant sur le lien ci-dessous :

http://phototheque-peuriot-ploquin.com/piwigo/index.php?/category/560

Toutes les photos de nos reportages sont notre propriété exclusive, obligatoirement soumises aux droits d’auteurs et à notre copyright : © F. PEURIOT - P. PLOQUIN

*Les masques vénitiens les plus prisés sont fabriqués en papier mâché, appelés « Cartapesta ».