LECTOURE_LE_ROUGE_GORGE_salle_de_restaurant

Née en Ardèche, Mélaine Payzal a parcouru le monde à la recherche de ces vraies sensations culinaires qui forgent l’âme d’un chef. Et puis, après avoir approfondi ses connaissances de sommelière à l’université du vin et obtenu son CAP de cuisinier en 2007, elle décide d’ouvrir en 2013 à Lectoure son adorable restaurant joliment nommé « Le Rouge-Gorge ». Un établissement à nul autre pareil, tout à la fois restaurant bien sûr mais aussi cave à vins et surprenante brocante où, à la fin du repas, les convives peuvent faire l’acquisition de leurs couverts, tables, chaises, tableaux de toutes sortes et autre bric à brac propice à l’évasion de l’esprit...

Melaine_PAYZAL_chef_du_restaurant_LE_ROUGE_GORGE_a_LECTOURE_devant_sa_cave_a_vins

Mais venons-en au repas de ce 20 décembre 2014. Comme chaque jour, le menu à seulement 14,50 euros propose au choix deux entrées, deux plats, deux desserts, un verre de vin ou le café. Certes la carte peut paraître succincte mais elle change chaque jour en fonction du marché et de l’inspiration du chef. Tous les plats de Mélaine, préparés en harmonie avec son amie Chantal Decout, sont cuisinés maison et concoctés à l’aide de produits frais avec une prédilection pour les plats mijotés, les poissons, les saveurs méditerranéennes ou exotiques.

Les entrées : Velouté de petits pois et sa brochette de Reblochon ;

VELOUTE_de_PETITS_POIS_et_BROCHETTE_de_REBLOCHON_restaurant_LE_ROUGE_GORGE_a_LECTOURE

ou « Féroce des Caraïbes » (une subtile purée de morue grillée et d’avocat, aromatisées au piment de la Réunion, citron vert et jaune, farine de manioc).

FEROCE_DES_CARAIBES_Morue_puree_d_avocat_citrons_et_piments_Restaurant_LE_ROUGE_GORGE_a_LECTOURE

Les plats : pavé de merlan à la crème de chorizo ;

ou un sublime poulet  à la Gaston Gérard , qui mérite quelques explications :  « Le poulet dit « à la Gaston-Gérard » fut baptisé ainsi par le prince des gastronomes, Maurice Edmond Sailland, dit Curnonsky, après un dîner chez le député-maire de Dijon, Gaston Gérard, un jour de 1930. Tandis que madame Gérard s’affaire en cuisine en compagnie du petit personnel pour régaler l’illustre convive, une main maladroite laisse choir du paprika dans la cocotte où mijote un magnifique poulet de Bresse. Affolement général devant les fourneaux et puis, vite,  il faut  trouver une solution pour sauver le digne gallinacé et aussi la réputation de sa maison. Alors, géniale idée, madame Gérard ajoute à son poulet de l’excellent vin blanc de Bourgogne, de la crème fraîche et du comté râpé. La dégustation de la volaille ravit Curnonsky qui, en l’honneur de son hôte, baptisa l’excellent mets : « Poulet à la Gaston-Gérard ». Voilà ! Une nouvelle recette venait de voir le jour ».

POULET_facon_GASTON_GERARD_au_piment_d_Espelette_restaurant_LE_ROUGE_GORGE_a_LECTOURE

Les desserts : Une poire pochée avec sa crème caramel au beurre salé ;

ou un carpaccio de kiwis avec sa glace Petit Basque aux cerises noires.

CARPACCIO_de_KIWIS_et_Glace_Petit_Basque_cerises_restaurant_LE_ROUGE_GORGE_a_LECTOURE

Voici donc une très bonne adresse coup de cœur, d’où l’on peut aussi repartir en achetant les vins proposés à la carte, à des prix parfaitement raisonnables.

Le Rouge-Gorge – 123 rue Nationale, 32700 Lectoure

Restaurant ouvert midi et soir.

Tél. 09 54 36 39 90

Plus d’infos sur : www.lerougegorge32.fr

Françoise PEURIOT et Philippe PLOQUIN