MONTESQUIEU_VOLVESTRE_Boulangerie_DANGLA_pains

Depuis des millénaires l'histoire du pain est indissociable de l'histoire des hommes et de leur alimentation. Symbole de partage et de convivialité, le pain est profondément ancré dans notre mémoire collective, rappelons-nous que l’étymologie de copain vient du latin cum panem : «  celui avec lequel on partage le pain ».

Magnifique et délicieux pain de 5 kg, réalisé par Pascal CASTAING dans son « Fournil Gourmand » de SAINT-CLAR (32).

SAINT_CLAR_Le_Fournil_Gourmand_pain_de_5_kg_realise_par_Pascal_CASTAING

Rappelons-nous aussi que l’histoire du pain débuta 8 000 av. J.-C. dans les régions du Moyen Orient, à la frontière de l'Iran et de l'Irak actuels. Elle s’y développa au cours de l’Antiquité grâce aux civilisations sumérienne, égyptienne, grecque et romaine. Sous le règne de l’empereur Auguste, au 1er siècle de notre ère, il fut dénombré à Rome près de 329 boulangeries. En France, les premières boulangeries publiques sont apparues vers le VIe siècle et c'est seulement à partir du XIe siècle, que le pain est devenu l'alimentation de base du moyen âge. Le pain se dégustait blanc chez les nobles et les bourgeois qui l'achetaient chez leur boulanger. Les paysans se contentaient d'un pain noir qu'ils réalisaient eux-mêmes à partir des céréales disponibles. Au XIIIe siècle, Philippe Auguste, permettra aux boulangers d'avoir un four chez eux et une ordonnance royale du 19 janvier 1322 prévoit même le travail de nuit des boulangers.

MONCLAR_LE PAIN_RUSTIQUE

 Aujourd'hui, pour le plus grand bonheur des gastronomes, Julien et Franck ont rallumé le feu d’un ancien four et gardent vivant ce savoir-faire ancestral dans leur fournil, « Le Pain Rustique » (photo ci-dessus) au 15 rue Miech à Monclar de Quercy (82) – Tél. 05 63 30 47 34 - où ils pétrissent, façonnent et cuisent toujours au feu de bois des pains (campagne, complet, sésame, seigle, épeautre…) qui embaument agréablement le quartier dès que le four libère les tourtes, miches et autres flûtes moelleuses que saint Honoré, patron des boulangers, aurait certainement bénies.

Pour en savoir plus www.tarn-et-garonne-tresors-des-terroirs.com

Découvrir notre banque d’images gastronomiques sur :

http://phototheque-peuriot-ploquin.com/piwigo/index.php?/category/435