L'homme, témoin de la créativité du vivant

L’homme témoigne de la créativité de vivant de deux manières ; dans sa chair et par sa pensée rationnelle.

Son corps est un fleuron de l’évolution biologique, ayant bénéficié d’un cumul d’héritages.

De ses anciens ancêtres procaryotes (les bactéries), il a reçu la machinerie chimique animée par les outils protéiques er contrôlée par le programme génétique contenu dans l’ADN, transmissible de cellule à cellule et d’individu à individu. Cette biomolécule constitue le socle héréditaire du patrimoine génétique de chaque être vivant. Elle subit cependant, en se transmettant, de petites ou grandes variations que le milieu passe au crible darwinien de la pertinence.

De ses ancêtres eucaryotes, Il a reçu la sexualité, un moyen sophistiqué de distribuer de façon aléatoire les gènes au sein de l’espèce, cette « communauté de reproduction » le plus souvent close.

De ses ancêtres animaux, il a reçu les muscles et le cerveau qui lui confèrent la liberté de mouvement.

Son esprit a émergé à la faveur d’un développement exceptionnel du cerveau mammalien, propre à la lignée hominienne. Une évolution culturelle, fondée sur la mémoire cérébrale, a pris le pas sur l’évolution biologique fondée sur la mémoire génétique.

Pour témoigner de ses origines et de son appartenance à la biosphère, il a créé la biologie.

"L'homme, témoin de la créativité du vivant"
Essai
Michel Gaudichon
Éditions L'Harmattan
Collection biologie, écologie, agronomie
Environnement, nature, écologie sciences de la vie et de la terre
format : 15 cm x 24 cm
244 pages
Prix de vente : 25 euros