LEBERGER_Les_possessions_du_pecheur

Les possessions du pêcheur (64 x 40 cm)

Il a 83 ans, mais il n'a pas d'âge ! Il est peintre de la mer, il y est né ! Il aime peindre Toulouse, il y vit depuis longtemps ! Depuis quinze ans, il a ajouté l'onirisme lyrique à la panoplie de ses rêves !

Ses contes picturaux ne s'expliquent pas, ils ont une identité ! Livrés au regard des autres, ils sont toujours bavards !

Leberger avance… dans son soleil et son ombre le suit !

LEBERGER_Debussy_jeune_ecoutant_sa_mere

Debussy jeune écoutant sa mère (76 x 56 cm)

Mes œuvres relèvent « d' un parti pris d'allégorisme et de symbolisme » dans l'esprit et les principes picturaux du Moyen Âge ; on les appelle « Mes voyages oniriques » : la mémoire visuelle et l'imagination doivent se mettre en marche simultanément à partir d'une « idée image » en toute spontanéité ; la technique aidant au travail, tout doit se dérouler en préméditation courte, pas de perspective classique trop logique pour le rêve (seuls les pays occidentaux en ont usé) ; Ici les contes picturaux, les histoires, la musique, le mouvement et un peu de mythologie sont interprétés sous un vouloir décoratif perceptible et de Moyen Âge moderne où tous les plans sont désaccordés se mêlant sans souci d'ordonnance toujours sur des « contrastes de couleurs en soi » produisant un effet de grande intensité colorée. Ma liberté inventive de « la technique dite mixte » privilégie toujours une transparence d'aquarelle à laquelle je suis très attaché !

LEBERGER_Le_carnaval_des_souris_de_Venise

Le carnaval des souris de Venise (75 x 55 cm)

Mon rêve éveillé trouve partout le soleil en symbole à la vie et à la lumière ; la couleur essentielle est celle de la fête avec ostentation, elle crée un émerveillement enfantin et le rêve avec une pincée de réalité. Le côté parfois dérisoire des thèmes et des titres révèle aussi ma joie de peindre tout en manifestant le plus de conviction et de sincérité possible. »

LEBERGER_le_bal_des_gens_heureux_en_Mediterranee

Le bal des gens heureux en Méditerranée (76 x 56 cm)                 

Puis-je, à l'occasion de mes diverses expositions, vous faire partager la foi qui m'anime et vous dire dans un cri coloré : « À force de rêver, on finit par renaître ». `Les couleurs sur les tableaux sont simultanément à craindre et à aimer. On les croit faciles parce qu'elles font semblant de se poser toutes seules ! Le jour se lève sur la musique (75 x 55 cm)

Comme l'air est la promesse du vent, comme la musique suscite la danse, ma peinture revendique la fête, celle qui, avec ses flonflons, mène tout droit à l'Amour et se transforme en Joie de vivre ; un rêve joyeux me donne envie d'apparaître neuf, de ne pas reproduire le passé mais d'essayer de continuer coûte que coûte.

LEBERGER_Les_marchands_de_reves

Les marchands de rêve (75 x 55cm)