L'homme au miroir de la science

D’où venons-nous ?

Créationnisme ou Transformisme : deux conceptions irréductibles de l’origine de l’Homme. Pour l’une, la Nature est l’œuvre d’un Dieu Incréé et l’Homme en est une Créature à part. Pour l’autre, l’espèce humaine s’enracine dans la communauté des êtres vivants qui émergea du monde inanimé il y a quelques milliards d’années. Or la controverse doit être considérée comme caduque : le Transformisme n’est plus une théorie mais un fait alors que le Créationnisme n’est qu’une opinion infondée.

Qui sommes-nous ?

L’Homme a hérité des attributs généraux du Vivant : l’organisation cellulaire et les molécules géantes, tels l’ADN et les protéines. De plus, l’Homme a hérité des animaux, apparus il y a un peu moins d’un milliard d’années, les muscles et le cerveau, responsables du comportement. S’il n’a pas les plus gros muscles, l’Homme a le plus gros cerveau, relativement à sa taille. Il lui doit ses propriétés mentales exceptionnelles : la conscience de soi et de son environnement, la pensée et la raison.

Où allons-nous ?

Fort de sa connaissance du passé et de sa capacité à imaginer le futur, l’Homme conçoit et réalise des projets qui, appuyés sur la science et la technique, transforment la surface de la terre, engageant ainsi le devenir de la biosphère et de lui-même.

Que fera-t-il de ce pouvoir inédit dans l’histoire du Vivant ? Cédera-t-il aux pulsions  archaïques et sans horizon, de la « lutte pour la vie », ou saura-t-il user de son intelligence pour s’approprier son avenir ? La question reste ouverte.

Michel Gaudichon, 77 ans, a consacré l’essentiel de sa carrière à enseigner la biologie et la géologie dans les classes préparatoires aux grandes écoles scientifiques.

L'homme au miroir de la science
Michel Gaudichon
Préface de Gilbert Boillot
Éditions L'Harmattan
Collection biologie, écologie, agronomie
Sciences de la vie et de la terre sciences et techniques
format : 15 cm x 24 cm
182 pages
Prix de vente : 18 euros