REYNIES_chateau_vue_aerienne

Le château de Reyniès fut édifié au XIIIe siècle et il appartient à la même famille depuis douze générations. Ce monument particulier, avec ses trois tours rondes, a été construit en briques cuites fabriquées sur place dans une briqueterie dont l’activité perdura jusque dans les années 1880.

REYNIES_le_chateau_facade_est


Dominant la rive droite du Tarn, ce château fort occupe ainsi une position stratégique qui lui permit de contrôler l’intense trafic fluvial jusqu'à la fin du XIXe siècle. Pris dans la tourmente des guerres de religions et du siège de Montauban en 1621 par le roi Louis XIII et ses armées, le château fut en partie détruit à cette époque. Il fut reconstruit sur ses fondations initiales en 1650 et Étienne Seguin de La Tour, marquis de Reyniès, le fit rehausser d’un étage en 1786 lui offrant ainsi sa silhouette actuelle particulièrement imposante.

REYNIES_le_chateau_facade_ouest

Véritable patrimoine du Tarn-et-Garonne, le château de Reyniès est inscrit, depuis 1974, à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques.

Les armoiries de Reyniès

REYNIES_le_chateau_le_blason_de_la_famille_rec


La famille de Reyniès est l'une des plus anciennes du Quercy et trouve son origine dans la famille Raymond de Grimoard, seigneur de Villebrumier et de Reyniès. Il acquiert ce second titre quelques années après l'édification du château. Quand Antoinette de Grimoard épousa, en 1450, Jacques de La Tour, elle lui apporta en dot la seigneurie de Reyniès.

Plus d’informations sur :

www.tarn-et-garonne-tresors-des-terroirs.com